Ne pas visionner avant de se coucher ! 

 

      **

 La fête religieuse.

  Ce mardi 30 juillet, j'ai croisé dans la rue de Saint Louis des jeunes avec un grand panneau où était inscrit "cookies gratuits". Effectivement, ils nous distribuaient des petits biscuits, et en plus, nous étions invités à une fête donnée par une église protestante. C'est assez rare de voir, en France, les membres d'une communauté religieuse aller au-devant des habitants pour se faire connaître.

  Les jeunes, avec leurs biscuits, c'est plutôt américain. Les jeunes accrochent les passants pour faire la manche, souvent sous un prétexe humanitaire. Localement, ce sont les journaux ou les affichettes chez les commerçants qui informent.

   Bref. Pour une fois qu'une communauté cherche à se faire connaître "en direct", il faut s'en féliciter et aller à cette manifestation.

  J'y suis allé. J'ai rencontré des gens charmants, des jeunes ont dansé, j'ai mangé deux saucisses merguez.Des bibles étaient bien en vue sur une table pour se servir.Gratuit. Il fallait s'y attendre. Les croyances. Dans tous les pays, les hommes croient à un ou plusieurs dieux. Si dieu n'existait pas, il faudrait l'inventer.

      une image de la fête et le carton d'invitation, avec ce mot BARBECUE pour vous mettre en appétit !

ALIM0006DSCN1060

 

**

Fête Nationale Suisse 

   Hier, 31 Juillet, soirée avec un feu d'artifice pour célébrer la Fête Natinale Suisse du lendemain. Je me suis décidé tardivement d'y aller. Quand il se passe quelque chose quelque part, j'essaie d'y être. Ces manifestations sont le reflet de la collectivité qui les produisent (je vois que vous me suivez...).

  Avec le beau temps, les jeunes sont sortis. Comme les feux d'artifice étaient prévus pour 23h10, les vieux n'étaient pas très nombreux. Etre au milieu d'une foule compressée, la nuit, dans les vapeurs d'alcool n'a rien de séduisant pour le troisième âge.  Je n'ai d'ailleurs pas attendu le lancé des premières fusées pour émigrer vers la Gare Centrale en vue de mon retour à Saint Louis.

  Les Suisses sont d'excellents fêtards, pas vraiment braillards, mais fêtards tout de même. Ces fêtes sont aussi des lieux de rencontres où on écoute de la musique et où on peut danser. Mais vu mon âge avancé et mon absence de goût pour la danse, j'ai pris rapidement le dernier autobus (qui remplace le train à cette heure) pour Saint Louis. Lucky me ! 

 

DSCN1056DSCN1058

 

**

 L'actualité politique est un peu délaissée des medias en ce moment, on lui préfère la météo des plage. C'est les vacances...Il y a quand même eu les catastrophes dans les transports collectifs en Europe. Les gens aiment bien ces infos. Sous le soleil des vacances, ils se sentent soudainement très européens.

  Cette semaine, il y avait quand même deux élections en Afrique, la première au Mali, dont nous aurons les premiers résultats dans le courant de la semaine prochaine, et une seconde au Zimbawe. En France, on oublie largement de parler du Zimbawe, c'est la BBC qui m'informe de la situation économique catastrophique de ce pays de 12 millions d'habitants. Le pays va un peu mieux depuis qu'il est sous perfusion (aides des organisations internationales). L'inflation avait atteint des niveaux  élevés que la monnaie locale a été remplacée par le dollar américain.

  On vote, aussi, au Zimbawe et le président actuel Robert Mogabe (89 ans) a dit qu'il accepterait la défaite en cas d'échec. Une phrase qui n'est pas passée inaperçu. Le régime Mogabe dure depuis 33 ans. Régime démocratique sans alternance. Pendant ce temps le pays souffre. Les fermiers blancs ont fui ou ont été massacrés, les réformes agraires promues par Mogabe n'ont pas très bien marchées et le pays est maintenant un des plus pauvres du monde. 

 

*****

****

***

**

*

Retour à l'accueil