Tous les matins, au cours de ma marche à pied, je passe devant une belle vitrine.La fleuriste est charmante et en plus elle sait faire de sa vitrine une oeuvre d'art. Tous les 3 mois elle change la décoration, à ma grande satisfaction. Il y a toujours de fleurs, mais souvent au figuré, comme on peut le voir sur ces photos (éblouies par trop de soleil). Avec cette capacité de création, elle pourrait aisément utiliser ses talents dans bien des domaines artistiques, mais elle m'a dit un jour être trop "locale" pour chercher ailleurs à exercer ses talents. La vente des fleurs lui donne de quoi vivre, et elle fait ses vitrines pour son plaisir. Je ne m'en plaindrais pas. Merci Madame la fleuriste.

ALIM0001ALIM0003-copie-1

                                                                             

 * *

 

La marche de santé.

  Hier, je n'ai pas marché. Toute la matinée, j'ai rangé mes photos sur un ordinateur et l'après-midi il faisait trop chaud pour trottiner jusqu'à Bâle (quand même 6,5km aller-retour). Aujourd'hui j'ai mis les bouchées doubles. Quand je marche "sérieusement", je me concentre sur mon corps en train de marcher. Je ne pense à rien d'autre qu'à mes jambes, mes genoux, les vertèbres lombaires, les épaules, le dos....Quand on marche "gentiment", le corps fonctionne tout seul, il est livré à lui-même, permettez-moi l'expression. A ce stade, la marche n'est plus un exercice physique. Mon médecin me reconnande 30 mn d'exercices physiques par jour. Je m'applique à les faire. Et même en faire un peu plus dans la mesure du possible.

 Ce matin, j'ai mis le paquet. J'ai fait mes 6,5 km au maximum de mes possibilités. Les premiers km, les vertèbres lombaires et une épaule, m'ont fait souffrir. Douleurs supportables, mais douleurs tout de même. A ma grande suprise, les douleurs lombaires ont cessé à la moitié du parcours. Je jambes ont aussi tenu. mais j'ai gardé ma douleur à l'épaule. Une fois encore, j'ai vu que le marcheur devait se concentrer sur son exercice et rappeler aux jambes "qu'il faut y aller". Naturellement, nous sommes tentés d'adopter une marche "de complaisance" pour ne pas trop souffrir. Il faut sortir de ce créneau de petit marcheur du dimanche, si on veut vraiment faire du l'exercice. Dans ces conditions, il est aussi difficile de marcher en compagnie d'autres marcheurs. C'est sympatique de marcher en agréable compagnie, mais en termes de qualité de l'exercice, le rendement ne vaut rien. La marche est une épreuve solitaire pas un divertissement.

(ajouté le vendredi 2/08)....J'ai appris que les Amish - qui ont la réputation de refuser la mécanisation - marchaient 18000 pas par jour. Ce matin, j'ai calculé le nombre de pas que je fais au cours de ma marche quotidienne de 1h15. Eh bien, je marche entre 7500 et 8000 pas par jour. Moins qu'un Amish, mais en plus je fais du vélo tous les jour, quand le temps le permet. Avis aux amateurs !

 

**

Vaslav Nijinsky

          Un danseur du début du siècle célèbre en son temps,  aujourd'hui un peu oublié. Heureusement que quelques critiques d'art continuent à le citer, j'ai ainsi retrouvé ce danseur surprenant, un peu clown et un peu tapé sur le siboulot.

 

*****

****

***

**

*

Retour à l'accueil