16h30, samedi heure de Pékin

  Je pense avoir réussi à me sortir de mes problèmes d'ordinateur. C'est vraiment dur d'être loin de la France, seul, incompétent en informatique et avoir des problèmes d'ordinateur. C'est à ce moment que l'on regarde le plafond pour chercher des idées. Personne ou presque ne parle anglais dans ce pays, même les jeunes. Ce matin, j'ai fait le con devant un magasin qui vendait des brochettes de lapin. Il y avait une douzaine de jeunes qui attendaient leur commande. J'ai mimé la poule, le cochon, le boeuf, le cheval, le lapin pour savoir quelle sorte de viande j'allais manger. Je crois que c'était du lapin...J'ai passé quelques bonnes minutes....et eux aussi je crois à leur rires, je les ai amusés ! Les jeunes sont un bon public, ils aiment les vieux qui les font rire.

.....................................................

 

 

      Mon hostel à Pékin

DSCN0536DSCN0535 

   Ma chambre est d'une sobriété monastique, mais le lobby de l'hostel vaut le détour.Beaucoup de bois sculpté avec le goût chinois pour les détails. Je suis dans un autre siècle. Une petit fontaine fait la liaison avec la nature. 

 

**

 

DSCN0537

On ne peut pas dire que les Chinois sont en retard en technologie. Regarder cette machine. Eh bien, ici à Pékin circulent des petites motos, des triporteurs, des cyclomoteurs avec des moteurs électriques, ils ont l'air très résistant, à voir à quelle vitesse ils circulent et le poids qu'il peuvent transporter. Je suis bouche bée.

**

  Il est 23h00, heure de Beijing.

  Je suis dans le brouillard. Non pas de pollution en ce moment sur Pékin. Je viens simplement de m'apercevoir que, avec mon nouvel ordinateur (Windows 8) je ne parviens pas à placer des photer sur le blog. Normalement, je fil "parcourir" s'ouvre, à partir de ce fil, je choisis les photos à mettre dans le fichier Over-blog. Avec W8, rien ne se passe. Je ne sais pas si -seul- je vais trouver la solution. Je regrette. Pas de photos pour le moment. Je vais essayer de les mettre sur facebook...Déjà Over-blog et Window 8 me donnent des soucis. Avec Facebook, je ne suis pas encore sorti d'affaire.

  Heureusement que j'ai l'internet dans ma chambre de mon hostel de Beijing. J'occupe ce soir une chambre seul (prévue pour trois). C'est sommaire, même spartiate ou monastique : trois lits dont deux superposés, un petit meuble bas avec une télé de 51 cm dessus (qui ne fonctionne pas), une salle d'eau, un lavabo,eau froide, un WC, une douche ouverte comme en Thaïlande, eau froide, c'est tout. Les cloisons, c'est du carton (on pourrait le supposer) on entend tout les bruits de couloir.Comme on parle chinois,je vis ces nuisances comme un bruit de fond.

  Je regrette pour les photos car je vois ici des trucs sympas. Par exemple : beaucoup de cyclomoteurs et de triporteurs fonctionnent à l'électricité, sur batterie, qui ne sont si énormes que ça. C'est engin ont l'air costauds, les pousse-pousses en sont aussi équipés. Avec deux passagers, ça marche. La circulation a l'ai de bien tourner. Dommage que les conducteurs klaxonnent sans raison (j'ai pas vu grand chose pour justifier).

  Ce soir j'ai mangé dans la rue un plat de .....je ne sais pas trop quoi...que j'ai mangé dans la rue avec des baguettes. Je n'ai pas osé demander une fourchette en anglais. J'ai mangé au milieu des klaxons. Je ne sentais pas trop la polution. La circulation est beaucoup plus calme qu' à Bangkok. Les Chinois sont des gens calmes mais ils ne savent pas faire la queue. Le métro, c'est l'horreur. Il est surchargé et les gens essaient de rentrer avant de laisser descendre...

Je vais essayer de dormir un peu.

Vendredi 12 avril, 15h00

  Je suis à Pékin. Le voyage s'est bien passé. Un peu plus de 9h00 d'avion d'Amsterdam. Je n'ai pas dormi. Drole d'ambiance en cabine. En majorité des Chinois pas très causant, aussi des hommes d'affaires et quelques solitaires.La bouffe pas terrible.  Dans le métro, j'ai été "victime" d'un pickpoket. Mais il s'est trompé de poche. Il a tiré un carnet où je note des trucs. C'est un monsieur qui sortait de la rame qui a ramassé par terre le carnet. Cela ne l'intéressait pas...Je vais devoir faire plus attention encore. Bien que ce porte-feuille est limité. Mais aujourd'hui, j'avais mis de l'argent chinois pour payer l'hotel pour un mois. Là, je n'ai rien vu, rien senti. Et pourtant il a dû glisser la main profondément pour le sortir.

 Ma chambre n'a pas de fenêtre mais a trois lits et une petite salle de bains. Elle sent un peu le renfermé. On est en Chine.Paraît-il, des gens vivent dans de bien plus tristes conditions à Pékin.

  Je suis quand même content d'avoir réussi à trouver mon hôtel, sans trop de problème. J'ai vu sur internet que des gens ont mis une demie journée pour le trouver. Le paradoxe : la petite jeune fille de la réception m'a donné un beau plan pour retrouver l'hôtel, mais je n'ai reçu aucune aide au moment de la réservation. De plus, je n'étais pas sur la liste des clients prévu pour aujourd'hui (ni pour demain....oublié. Heureusement que je suis arrivé en début d'après midi...

 Je ferme le blog. Je vous dis à la semaine prochaine. Aujourd'hui, j'en ai ma claque.

 

**

  Margaret Thatcher vient de décéder à l'âge de 87 ans , la BBC n'arrive pas de lui envoyer des éloges. Je souviens d'elle. Elle avait beaucoup d'opposants. en Irlande du Nord, chez les syndicalistes, à Bruxelles, mais aujourd'hui la Grande Bretagne lui prépare des funérailles nationales.  Thatcher me fait penser aux Grands de France : De Gaulle, Mitterand, Pierre Mendes France...

  Avec un peu de recul les historiens mesureait le pays et aujourd'hui tout le monde dit qu'elle a sorti la Grande Bretagne de la dépression.nt l'empreinte laissée par les politiques. Quand Thatcher était au pouvoir, je pensais qu'elle détruis

 

*****

****

***

**

*

Retour à l'accueil