Lundi 7 Mars 2011

Le procès de Jacques Chirac sur les emplois fictifs à la Mairie  de Paris ou les détournements de fonds est prévu pour cet après-midi. L'envoyée spéciale de la chaîne de télévision commente l'évènement :  "Le procès va commencer sous peu, la salle commence à s'échauffer...".

  Finalement, le procès est repoussé, aux grand dam des nombreux journalistes sur place....A entendre ces journalistes, on se croierait à un match de boxe ou au procès du Maréchal Pétain.

Je suis un peu fatigué des medias. Et pourtant, elles sont nécessaires pour le bon fonctionnement de la démocratie. Je suis fatigué parce qu'ils privilégient le spectaculaire  ""qui passe bien à la télé ou à la radio" sur des informations sérieuses plus complexes qui nécessitent un minimum de réflexion. Comme ils fonctionnent dans un système marchand, ils craignent pour leur audimat et favorisent des informations clichées, des bricoles. Je connais quelqu'un qui regarde les images de la télé,  fasciné par les belles couleurs et les sons  accrocheurs. Quand on lui demande ce qu'il a regardé, il prend le programme.

  Et puis, les medias sont dans l'immédiat, dans une impatience permanente. Ils veulent tout savoir tout de suite. Voilà des mois qu'ils demandent à Dominique Strass Kahn si il sera candidat à l'élection présidentielle de 2012.

Il a pourtant déjà dit à plusieurs reprises qu'il informerait les Français en Juin 2011. Rien n'y fait. Quand DSK ne veut rien dire, ils demandent à son épouse. Un jour, ils questionneront la femme de ménage ou les voisins de palier.

&&&

      J'ai pris "un livre lu" à la bibliothèque municipale  de Saint Louis : < Lettres à un jeune poète > de Rainer Maria RILKE. Cela faisait bien  longtemps que j'entendais citer Rilke, j'ai aussi eu une amie qui, dans les années 60, le lisait. Elle passait me rendre visite, le livre en main. J'étais très impressionné. je ne me souviens plus du titre. 

Le CD "lettres à un jeune poète" est lu par Denis Podalydès. J'aime beaucoup la première lettre de l'enregistrement quand Rilke donne une définition de la poésie, je pense, de l'expression littéraire en général. Je vous conseil de lire ce livre, si vous ne l'avez pas encore fait. Ce doit être le cas, car je suis toujours en retard sur les autres.

&&& 

La semaine prochaine, c'est le Carnaval de Bâle. Je vais essayer d'y être. Je mettrai deux, trois photos sur le blog, histoire de mettre un peu de couleurs. Les carnavals marquent les derniers jours "du gras" avant le carême. Encore une fête religieuse chrétienne. Le carnaval de Bâle est paraît-il, le seul carnaval protestant du monde.(selon la brochure de la ville de Bâle).

&&& 

Les  évènements de Libye

Hier soir, vendredi, Le Président Français, Nicolas Sarkozy, s'est avancé sur l'échiquier politique international en proposant des actions militaires pour empêcher le Président Kadhafi de tuer son peuple, qu'il prend pour des membres d'Al-Qaida. A ma connaissance, à part les Britanniques qui semblent s'associer à ce plan, tous les autres Etats, ainsi que l'ONU sont toujours en train de peser le pour et le contre. Certains refusent de se prononcer, purement et simplement. Pendant ce temps, Kadhafi et sa clique canardent les manifestants et les insurgés libyens à l'arme lourde, quand c'est pas avec l'aviation.

Je n'ai pas beaucoup entendu les pays arabes dans ce conflit, les pays africains sont occupés avec la Côte d'Ivoire. Ce sont encore les anciens pays coloniaux qui risquent de devoir agir pour arrêter le massacre. Et il y aura toujours de bonnes âmes qui diront que la France a agit à cause des ressources pétrolières.

   J'ai écouté Hubert Védrine ce matin sur France Culture. C'est un super-technicien des relations entre Etats, mais pas un homme politique. Il aidera à comprendre les enjeux internationaux. C'est le Chef d'Etat qui prendra la décision des actions à mener. La-dessus Sarkozy n'a pas froid aux yeux. Il a plus à perdre ou à gagner en prenant le parti d'agir. Si une action militaire doit être menée, il faudrait que cela se fasse assez rapidement car les morts commencent à se compter par milliers (d'après certaines informations).

Sur ce, j'ai une dernière pensée à mes amis les chiens et les moulins à vent qui, eux, ne font de mal à personne.

Retour à l'accueil