Cette semaine, plus précisément, ce samedi 13 juillet, je suis de mariage (c'est comme ça que certaines personnes s'expriment quand elles sont invitées à participer à un événement festif du genre : mariage, communion ou baptême ).

  Ce samedi, je suis donc de mariage. Ma copine de Los Angeles marie sa fille dans l'Oise. Sa fille a eu sombre idée de tomber amoureuse d'un Français qu'elle a tenu à épouser. Why not ?! Tout compte fait, elle ne devrait pas courir plus de risques en épousant un Français plutôt qu'un Américain. Les noces se dérouleront dans un petit village de l'Oise. C'est mon GPS américain qui me donnera la direction pour m'y rendre. Je vais pouvoir étrenner ma nouvelle voiture chevrolet (encore l'Amérique). 

  En l'absence de princes et de princesses, je ne m'attends pas à un mariage princier. Mais tout de même, d'après ce que j'ai entendu, ce sera un mariage  "Upper Middle Class".Une indiscrétion l'a appris la participation de joueurs de cors de chasse, ils formeront une haie d'honneur à la sortie de l'église. Une voiture ancienne avec chauffeur attendra les mariés. Avec un beau rayon de soleil, tout devrait être parfait pour entrer dans la photo souvenir.

   Un ancien pilote de chasse de l'aéronavale, récemment promu amiral, sera de la fête. Beaucoup de beau monde parmi les invités. Je crains être l'unique représentant de la classe ouvrière. Je ferai de mon mieux pour cacher ma condition sociale sous mon costume d'apparat acheté en urgence le mois dernier en Chine. Je porterai une chemise blanche avec son noeud papillon.

  Ce matin, je suis allé chez le coiffeur, on m'a fait un "champooing brillant" (qui rend la chevelure lumineuse (c'est inscrit sur la boîte)). Je me suis laissé faire, c'était ma première visite chez le coupe-tifs depuis la cérémonie de mon divorce, il y a bien longtemps de cela. Je souhaitais me faire faire une teinture, mais la coiffeuse me l'a déconseillé. Je n'ai pas insisté. Je resterai donc avec mes cheveux blancs bouclés et brillants. A mon âge, je ne pourrai que compter sur l'éclat de mon costume noir pour égayer mon déguisement...

  Je me marre. Je me marre. Il y a des jours comme ça. Je me demande si je ne suis pas né pour me marrer. Je cherche toujours la représentation comique d'une situation - parfois désastreuse - pour me surprendre et m'amuser.  Mon humour construit en auto-dérision me distrait, il est, en quelque sorte mon compagnon de route. J'ai trouvé un copain rigolo. C'est amusant, mais c'est aussi le meilleur moyen pour finir cinglé. Je prends le risque.

**

      Après le mariage, je compte faire des visites à Villers sur Authie où j'ai habité de 2007 à 2010 et à Paris où j'ai encore quelques rendez-vous. Après ce sera le retour dans ma province d'Alsace.

  Voilà ma programme pour Juillet. Je souhaite à mes amis blogueurs et blogueuses beaucoup de belles journées de vacances et de plaisir. Je ne vous apprendrai rien en vous rappelant que l'on n'a qu'une vie, la gaspiller, ce serait idiot, et surtout,  suicidaire. 

  Sur ce,  je vous souhaite bon vent et à la semaine prochaine,

si cela vous en dit.


 

**

      je cloture cette semaine en musique

Je ne résiste pas longtemps à cette petite gâterie

 

*****

****

***

**

*


Retour à l'accueil