Je me suis laissé faire. J'ai acheté le décodeur de télévision pour recevoir des chaînes de télévision supplémentaires. Jusqu'à présent je m'en passais bien. J'ai déjà beaucoup de chaînes anglaises. Mais....je suis maintenant abonné au journal Le Monde et...tous les lundis je reçois les programmes de la télévision. Je découvre ainsi des émissions que je rate sans la TNT. Alors je me suis laissé faire. Le décodeur ne coûte pas beaucoup...Ce n'est pas le problème....C'est plutôt le risque de me retrouver scotché dans le poste. Comme un pépé, avec sa canette de bière et sa clope. Et le gros vente qui commence à prendre beaucoup de place dans le fauteuil....Non, je ne cèderais pas à l'inertie du grand âge. Pas pour le momeent du moins.
Dans la presse d'aujourd'hui, j'ai été amusé de voir qu'un des deux militaires français (ceux qui ont été kidnappés dans leur hôtel en Juillet à Mogadiscio) a échappé à ses ravisseurs, lesquels s'étaient endormis laissant la porte de la cellule non fermée à clé. Je reste pantois. Et pas de rançon de versée, selon les officiels français. Je pense à Tintin qui parvient toujours à trouver une porte ouverte pour échapper à ses ravisseurs. Je is. De Miami. Une dame qui travaille pour le State Department. Elle était en vacances à Paris. J'ai fait 400 kms pour la rencontrer. Elles m'a donné rendez-vous à 20 mètres de son hôtel. J'ai pris un café, elle, un thé. Elle faisait la coquette et souhaite le même sort au deuxième Français !


Je viens de terminer le bricolage sur la maison. Je me sens soulagé. C'est terminé pour 2009. C'est décidé. D'autres travaux m'attentent pour 2010, comme l'isolation des sols. C'est encore du travail, mais rien d'inquiétant. J'ai le temps pour aller sur internet, jeter un coup d'oeil sur Meetic pour me trouver une vieille nana. Je n'ai rien dit sur mon bloc mais le mois dernier, j'ai rencontré une Am éricaine à P arne voulait pas dire son âge. Elle n'était pas toute jeune et rencontrait des problèmes pour marcher.je ne me voyais pas avec cette dame qui faisait sérieusement "grand-mère". Je lui ai dit. C'est moi qui ai payé son thé. J'ai pas apprécié, mais tous comptes faits, je m'en suis sorti à bon prix.
Pas facile de trouver une compagne à mon âge. Il y a toujours quelque chose qui cloche. Parfois, je suis intéressé et c'est moi qui ne plaît pas à la dame....
Je pense que si j'étais moins autonome, les choses seraient plus faciles. Je ferais moins le difficile.


               lignes brisées à la campagne



         c'est le coin de la cheminée, maintenant démontée, une petite table anglaise a pris sa place


Retour à l'accueil