J'ai réussi à traverser deux ponts le Washington Bridge, le même pont qui a été survolé en rase-motte par l'avion du crush sur le Hudson (quand même 8 dollars de péage et le Brooklyn Bridge que j'ai pris en voiture cette fois. Je suis donc dans le bon coin de New York pour me rendre jeudi à l'aéroport de JFK. Je me suis arrêté sur la 104 rue, rue très animée, très international, mais white. Il y a manifestement des ghettos ici. Ce matin dans le New Jersey, à Viewside, j'ai pris un café chez les latino. J'ai parlé avec un docker italien de 85 ans qui habite le quartier depuis 40 ans. D'après lui, il y a trente il n'y avait que des Européens. Les ghettos se forment et se déforment. Je ne sais pas si on peut y faire quelque chose.
Je suis maintenant sur Long Island (Queens), au niveau de la 104ièm et 74ièm rues pour ceux à qui ça dit quelque chose.Quatier très vivant, international mais blanc.
Je pense trainer dans Long Island pour les quelques jours qu'il me reste.


J'ai attrapé cette sérigraphie dans un aéroport. Je la mets sur le blog, peut-être la trouverez-vous intéressante aussi.


Dans l'attente du feu-d'artifice du samedi soir 4/07, bien inutile, car à plus de cinq kilomètres du lieu de mise à feu, on ne pouvait guère voir. Enfin la soirée était belle et un jour de fête nationale, on ne reste pas à la maison.







Retour à l'accueil