Connaissez-vousle site M......? La drague sur internet ça vous dit quelque chose? Oui la presse en parle beaucoup, dit qu'il y  en a à prendre et à laisser. A boire et à manger. Comme vous voulez.

  Oui, je m'y suis inscrit. C'est quand même un peu le bronks pour compléter le dossier de descriptions . Les mensurations, en haut et en bas,  les goûts, les attentes; le message, les photos. Après il faut faire le chèque. Pas trop cher. Si on fait le compte à l'heure. Ce n'est pas cher du tout. IL faut quand même compter deux heures par jour pour répondre aux mails, en envoyer d'autres et chercher "l'âme soeur" parmi des milliers de "proposants".Il y en a de toutes sortes et de tous les pays ou presque. J'ai eu des échanges avec des personnes du Maroc, des Etats Unis, des Philippines, de la Grande Bretagne et de France, bien entendu. Bien que cette organisation ressemble beaucoup à une usine à gaz tant que c'est compliqué. Au bout de quelques semaines on est armé pour surfer sur ce site.
  On s'aperçoit,  par la diversité des candidats "à la relation",  que c'est maintenant sur internet où l'on peut que l'on peut trouver le compagnon, la compagne  de ses rêves et non plus dans la rue ou à la terrasse des cafés, comme par le passé. Eh bien mes amis, je ne vous étonnerais peut -être pas, mais en un mois, j'ai rencontré une superbe nana, évidemment pas une jeunette. Dites-donc !  Je ne recrute pas à la sortie des lycées...moi. !
  Elle est pourtant  époustouflante de joie de vivre et de gaité, d'intelligence et de finesse, d'humour et de bonne humeur. En plus, elle est jolie comme  une fleur. Tous les éléments sont rassemblés pour charger le mulet et chercher l'aventure humaine et amoureuse.
Les Bouddhistes disent qu'ils faut vivre dans le présent. Oublions un peu les photos jaunies du dessus de la cheminée et mettons nos dernières forces dans la bataille de l'amour.  Partir pour le front,  une fois encore, la dernière, peut être.
  Intéressante, cette machine de guerre internet. Marshall Mc Luhan avait bien raison de dire que les nouveaux outils de communication changeront tout dans nos façons de communiquer.
A une prochaine fois, sur le net, bien sûr !

Alinos
l'ami des bêtes et des moulins à vent

Retour à l'accueil