Bonjour tout le monde,


  Je suis rentré du Festival de Cannes 2006. Cette année, j'y suis allé tard et l'ai quitté après 24 heures malgré le beau temps.. Le programme était-il  mauvais ou pas à mon goût?. Il y a eu un problème? Une tornade ou une manifestation, comme en 68, où le festival a été annulé.  Non la Croisette était pleine de festivaliers, comme d'habitude. Les paparazzi ne manquaient pas à l'appel devant le Martinez ou le Nora Hilton.  Rassurez -vous, les media ne vous ont pas trompé. Cannes, cette année  resplendissait encore sous la lumière des  projecteurs. Alors la cause de tous cette bougnagna.?
 La bougnagna était dans la tête, dans les jambes, dans les années  de mouvements et de bagarres qui m'ont fatigué. C'est l'âge, Cher Monsieur, Chère Dame.  C'est l'âge qui m'attend  tous les matins, qui me dicte ce que je dois faire et ne pas faire. C'est maintenant lui, mon compagnon de route.  C'est encore lui qui me dit quand je dois me reposer ou m'asseoir. Mon ange gardien et mon tortionnaire. Qu'importe, il est là et il est là pour rester.
  Détrompez- vous, ce compagnon, je sais aussi le manipuler. Je lui fais des entourloupettes. Je fais des choses que je ne devrais pas faire, en cachette. Il râle : " Ce n'est pas de ton âge", me dit-il.à l'oreille.....Tant pis, ce qui est pris, n'est pas à prendre.
  Sinon le Festival reste un merveilleux endroit pour rêver, même quand ce sont les autres  (les vrais festivaliers)  qui font la fête, qui se goinffrent dans les buffets offerts  par les producteurs et les distributeurs de films. Je ne suis pas jaloux. Pas du tout. (comme la chanson. De qui ? Je ne sais plus). Cannes est le pays des imaginatifs de toutes sortes. On les distingue des autres quand on les croisent dans la rue. Ils ont ce petit sourire au coin des lèvres. J'imagine qu'ils pensent à quelque chose d'agréable ou d'amusant...Agréables rencontres, indeed !
  J'ai fait quelques photos. Je vais essayer d'en placer quelques unes  "on line". Croisons les doigts.
**

Les  recalés du Festival


*****
****
***
**
*
Retour à l'accueil