Un petit moment de paix, ce soir en écoutant Rendall Miller au piano. le vieux monsieur qui joue des airs de musique légère. 

  Léger ou pas, je profite de cette douceur qui me berce. Loin des bombes du rapp, du Bip Bop, du tam-tam de la musique de sourds, du Rock n'roll. je suis bercé par la musique légère de monsieur Rendall Miller. Merci monsieur. A chaque écoute, vous me faites un cadeau. En achetant les CD à Auckland, je ne savais pas que le parfum allait duré si longtemps. C'est sans fin, le plaisir est renouvelé. Il n'y a que les piles du lecteur à remplacer. De temps en temps. Et le plaisir revient comme les boîtes musicales de notre enfance qui chantaient leur air pré-enregistré.Avec le piano de Miller je retrouve une émotion enfouie qui me donne une gaîté enfantine chaude, gourmande, souriante aussi.

 

Retour à l'accueil