l                              Bangkok a eu un peu froid en Janvier,
on a habillé les chats et les chiens.




en position d'attente à l'aéroport de Séoul




d'autres







genre de dessins que Garuda vend aux touristes










une marionnette installée sur un banc à côté d'un marché.



un enfant tranquille qui regarde l'animation de la rue





Au cours d'une de mes promenades, j'ai eu l'occasion de parler avec ce groupe de personnes, particulièrement avec un policier qui se débrouillait for bien en anglais. J'ai appris qu'en fin de carrière il gagnait 30 000 baht par mois. (650 €), mais il avait le logement gratuit, et n'avait à sa charge que l'eau et l'électricité). Ce n'est pas si mal quand on sait que les prix sont trois à quatre fois moins élevés qu'en France --sauf pour les produits munufacturés à l'étranger. Là encore j'ai eu droit au whisky thai et en quantité (j'ai dû mettre le holà...), j'adore ce genre de rencontres. Il faut être seul et prendre son temps pour parler.Les Thai s'intéressent à ce qui se fait à l'étranger.






C'est la fête.des moines sont attendus, le buffet est prêt, on va célévrer dans un instant un roi thai du 17ièm siècle qui a défendu le pays des envahisseurs (très nombreux), les Thai ont perdu au cours de leur histoire plus de la moitié de leur territoire. J'ai été invité au buffet. Les Thai sont ravis d'avoir des étrangers à leur table.

Retour à l'accueil