Ce n'est pas tous les jours que je peux photographier une
jolie petite fille qui s'appelle Elina.
Félicitation aux parents
Et aux grand-parents !





Voilà pour une introduction qui n'en est pas réellement une car celle-ci n'a rien à voir avec la suite. Mais j'aime bien les patchworks. Les choses de la vie arrivent "comme ceci.
Quand vous regardez par la fenêtre du train vous ne savez pas ce que vous allez voir. Je n'aime ni l'ordre ni la raison. Et pourtant j'en ai besoin pour survivre. Ne pas de venir fou.

LES TAUPES. Je me suis absenté 48 heures. Elles ont continué leur oeuvre de destruction. J'ai les nerfs en pelote. Heureusement que je suis aidé : un ami m'a donné un appareil électique qui émet des sons inaudibles pour l'homme mais difficiles à supporter pour les rats et souris. Fera-t-il de l'effet sur les taupes ? Je vais essayer.
 
                      Hier, à une petite fête pour le troisième âge dans mon village, j'ai rencontré un exploitant agricole qui va me donner du fil de fer barbelé. Il va me couper des petits morceaux que je mettrais dans les galeries de taupes. Il paraît que les égratignures qu'elles vont se faire leur seront fatales.  Je doute de tous maintenant.J'en suis à un point de non-retour tel que si quelqu'un me propose un fusil-d'assaut, je le prends.
Amusez vous bien encore  en 2008. Je ne sais pas ce qu'il nous attend pour 2009.
Cette année, je ne souhaite pas la Bonne Année.





Retour à l'accueil