J'ai décidé  de ne pas sortir ce matin. Non, ce n'est pas à cause du mauvais temps. J'avais mon allemand à faire. Je suis toujours persuadé qu'apprendre une langue exige de la télnacité et de l'endurance. Un effort de vieux qui supportent mieux le marathon que le spring.

  Cet après midi, je suis allé mettre la voiture au garage. Les rues étaient désertes pour un vendredi après-midi. Je n'ai jamais connu de ville aussi vide de monde que ce vendredi saint. Les magasins étaient fermés. Comment est-ce possible que les gens s'enferment chez eux comme ça. A part quelques ados qui arpentaient la ville; je n'ai rencontré d'autres vivants. La bibliothèque était fermée, le cinéma fermé, aussi. Le vide, la rue, l'errance pour quelques uns et le repos pour les autres. Je ne sais pas. Le vendredi saint n'était certainement pas un jour de fête, mais plutôt un jour de vide, comme les dimanches. A qui profitent les dimanches. ? Pas à moi assurément.

  Ce matin, j'ai  aussi regardé les blogs de mon fournisseur internet. Je suis tombé sur un mec qui flippait parce qu'il venait d'avoir 40 ans. 40 ans quelle rigolade, que je lui ai dit. Je lui ai suggéré de se lever le soleil pour lui tirer sa révérence. Et un autre blog avec une ado qui disait ne pas être photogénéque et qui traitaient les photographes de sadique. Je lui ai dit de se regarder dans une glace tous les matin et de dire tout haut "Je suis belle et intelligente" autant de fois que nécessaire avant de reprendre un rendez-vous chez le photographe. Oui, il faut leur parler aux jeunes....N'oublions surtout pas les jeunes sont nos vieux de demain. Ne soyons pas sectaires. Cro-gneu-gneu...!

bises et take care

Alinosdeslorreytos

l'ami des bêtes et des moulins à vent 

Retour à l'accueil