Il est trois heures et 45 minutes à Las Vegas. Je suis au Quad. J'ai réservé une chambre pour 22 euros au dernier moment. Je suis très heureux de l'avoir fait. J'étais mort de fatigue. J'ai passé la nuit d'avant dans la Vallée de la Mort. La nuit avait été très fraîche. 32° farenheit au thermomètre de mon van Dodge.

Dodge 2013

Je n'avais emporté qu'un sac de couchage "été". Belle affaire dans la Vallée de la Mort". Le paradoxe, c'est que cet endroit est appelé ainsi à cause de la chaleur et non du froid. N'empêche.....Je me suis bien caillé....!

  J'ai repris la route au petit matin. A 6h, je commençais à voir une belle lueur dans le ciel. J'adore ce moment, où on attend avec impatience le jour se lever.

  La Vallée de la Mort n'est pas un désert de sable comme le Sahara. Il y a peu de sable. Elle est faite de petites collines. La roche peut chauffer énormément au soleil, ce qui explique, en partie, la fournaise de cet endroit en plein été. Dans les années 30, on a enregistré jusqu'à 57° celcius.

 

***

Mon arrivée au Etats-Unis ?

     Avec l'habitude, j'ai tendance à passer ce moment. Un voyage de 11 heures en AB 380 n'a rien de banal. Le passage devant l'Officier d'immigration aussi, le passage en douane également.

  L'AB 380 d'Air France offre des places "économie" au I ier étage de l'avion. On peut ainsi se dégourdir les jambes en montant et descendant l'escalier... Air France a fait plus qu'offrir quelques pas de relaxation musculaires aux passagers "économie". La carte des repas a été améliorée. Ce m'a été confirmé par une hôtesse. Nous recevons maintenant deux vrais repas chauds sur le vol Paris/Los Angeles. La compagnie veut récupérer des places de marché. L'avion était preque plein. Beaucoup d'Asiatiques. Pourquoi les Asiatiques passent-ils par Paris pour aller à Los Angeles ? Mystère. La traversée du Pacifique me paraît plus courte.

*

  L'Officier d'Immigration était d'origine asiatique. J'ai constaté que la plupart des Officiers d'Immigration américains étaient typés : afro-american, Amérique du Sud, asiatique. Ce poste représente certainement l'emploi stable qu'ils ont longtemps convoité... Mon Officier d'Immigration était une femme sympathique. Elle a fait quelques commentaires sur les tampons de mon passeport. Elle m'a demandé de mettre quatre doigts de la main droite sur un écran, j'ai aussi eu droit à la photo sans lunettes. Apparemment, tout correspondait et j'ai eu droit à "Have a nice stay in the United States". Je suis toujours heureux d'être bien acueilli par l'Offiier d'Immigration. Il est, par définition, le premier Américain que l'on rencontre sur le sol américain. dans certaines circonstance, il peut être redouté.

*

La douane n'est pas un passage vite oublié.

 Cette fois-ci, il y avait foule pour passer la douane. Déjà dans l'avion on reçoit une fiche où on déclare les marchandises et l'argent que l'on importe aux Etats-Unis. Attention aux petits malins qui s'avisent de compléter ce formulaire n'importe comment. Les Américains n'aiment pas les "liars", les menteurs. Celui qui dit la vérité est toujours à moitié pardonné en Amérique. Un vieux truc que les Pères Fondateurs ont amené dans leurs bagages. Comme je n'avais rien à déclarer, j'ai pu regardé le douanier droit dans les yeux : "I have nothing to declare".

*

La location de voiture chez Dollar

  Les lieux où on récupère les voitures de location sont situés à environ 5 km de l'aéroport. Les sociétés de location prennent en charge leure clients directement à l'aéroport. Comme toutes les grandes compagnies sont présentent à Los Angeles, on cherche parmi tous les véhicules celui qui nous correspond. Cela m'impressionne toujours. Je sens immédiatement que Los Angeles est un autre monde. De l'avion, on passe à la voiture.

  En début d'après-midi, il y avait foule chez Dollar. Je n'avais pas trop le choix pour choisir la voiture. J'ai pris une petite Yaris de Toyota. Elle avait un petit problème de direction. Pas vraiment stable et un petit bruit metallique, de temps en temps. Quand les gens ont eu un problème avec une voiture, ils ne le signalent pas. Comme la société de location ne font pas d'essai sur route. C'est toujours le client suivant qui s'emmerde à revenir pour demander de changer de voiture. Le lendemain matin, je suis donc revenu, j'ai pris une Dodge Van de 7 places avec 20 000 miles au compteur. C'est un gros véhicule, mais comme le prix de l'essence est moins élevé qu'en France, je ne paierai pas grand chose pour le carburant (actuellement l'essence coùte 3,25 $ le galon américain. Peut-être 2,40 € les quatre litres). J'ai rentré tous les sièges arrières pour pouvoir dormir à l'aise.

*

La route de Los Angeles à Las Vegas

  J'ai mis un peu de temps pour faire Torrance à la sortie de Los Angeles. J'ai réglé mon GPS sur "le moins possible d'autoroutes". J'ai traversé des quartiers black, quartiers pauvres. Des gens traînent en bordure des routes. On se demande ce qu'ils font, ce qu'ils cherhent. Le savent-ils eux-mêmes ? Quelques kilomètres après, c'était le tour des quartiers hispaniques, viennent les quartiers chinois....puis les quartiers riches et c'est le désert qui commence. J'ai beaucoup roulé. Aux Etats-Unis, on ne peut pas facilement s'arrêter en bordure de route for a pee (pour pisser).Même dans le désert, une voiture arrêtée en bordure de route est suspecte. Alors on roule et on roule...

      *

Mon premier repas à Las Vegas

  Je suis arrivé à 11h30. J'avais faim. Hier soir, j'ai mangé un 1/2 hamberger et une bière pour 23,50 $ dans la Death Valley. Je n'ai pas laissé de service. La viande n'était pas mauvaise mais le prix m'a paru exagéré. C'est aussi vrai que je n'ai pas l'habitude de manger dans les dinners. Les restaurants Mc Do ou In et Out, me conviennent bien.

  J'ai retrouvé mon restaurant Orleans

DSCF1557

à Las Vegas. Inchangé depuis l'année dernière (sauf le prix du repas qui est passé de 9 $ à 10 $ . Avec un taux de change à 1,35 pour un euro. Je ne peux pas ma plaindre... Je me suis rempli de crudités et de légumes, avec un bon poisson en sauce et quelques gateaux sans sucre, je me suis régalé. L'alcool est très cher dans ces Buffets, le grand verre d'eau me convient très bien. Ici on sert toujours l'eau avec des glaçons. Je ne cherche plus à négocier.

  J'ai aussi réservé ma chambre au Quad sur internet pour le soir même. C'est plus simple quand le système de paiement "Mastercard" accepte le paiment. J'ai déjà eu de belles surprises.

      En route vers la Vallée de la Mort !

DSCF5024

 

 

 

DSCF5025DSCF5029

 

 

DSCF5047

*     

Vallée de la Mort

DSCF5049DSCF5052

 

*****

****

***

**

*

Retour à l'accueil