Vendredi 14 décembre

   L'Amérique vit encore une nouvelle tuerie, encore plus meurtrière que la précédante : 27 morts dont 20 enfants, d'âge primaire. L'Amérique est une nouvelle fois en état de choc. Cette fois-ci, c'est un jeune d'à peine 20 ans qui, armé jusqu'aux dents, a tué sa mère enseignante dans cette école et des enfants et d'autres ensignants qui essayaient de protéger les enfants. 

  L'Amérique a un problème avec les armes. Au 17ièm ou au 18 ièm siècle c'était certainement indispensable d'être armé dans cet immense pays pour se protéger. Mais aujourd'hui?

  Evidemment, ce n'est pas la seul explication. Il existe  ici une énorme passion des armes. La mère du meurtrier ,possédait 22 armes à feu qu'elle détenait tout à fait légalement. Ce sont, d'ailleurs, trois de ces armes qui ont tué.

  Le lendemain de l'attaque, je suis allé dans un magasin de vente d'armes (Bass Pro Shops) le rayon armes fonctionnait normalement. On peut acheter un pistolet ou un révolver pour 500 $ en dix minutes. 

  Le vendeur vérifie si le client est dans le fichier des interdits de port d'armes et le fichier des malades mentaux. Si j'ai bien compris, c'est tout. Le premier acheteur est connu, ensuite l'arme peut être revendue et on commence à ne plus savoir qui possède l'arme.

 

DSCF3039

 

 

**

Vendredi 14 décembre 

 

  Je regarde ABC, une chaîne généraliste américaine. Aujourd'hui encore, la télé donne des informations sur des actes de violence qui ont été enregistrées sur les circuits vidéo CCTV, avec mult détails sur les blessures des victimes. Je trouve un peu surprenant cette fascination des Américains sur la violence. Ils en ont peur, mais ils s'en gargarisent à toutes les heures de la journée. La violence, les attaques physiques font partie de la société américaine. Un vieux truc, une tradition qui remonte à la création des Etats-Unis quand les pionniers devaient se défendre seuls des attaques. 

 

**

         La voiture de Bonnie and Clyde, après l'attaque de la police 

DSCF3014

 DSCF3016-copie-1

 

  **

 

  Je déménage encore. Aujourd'hui je quitte  l'Imperial Palace (Quad) pour le Hilton. Je ne fais que des grands hôtels. Le mois de décembre est propice aux bonnes affaires à La Vegas. Je sais que cette information ne changera rien aux habitudes des lecteurs de ce blog. Quelques jours avant Noël, on ne va pas à Las Vegas, on prépare Noël dans les grands magasins !

 Je connais un peu la chaîne des  Hilton. J'ai travaillé au Hilton Holland Park de Londres. Je les ai quitté après trois semaines, les conditions de travail étaient impossible et en l'an 2000, je disposais déjà de ma retraite. Quand on a vu l'envers du décors, on a une autre idée des hôtels de luxe.

  Aujourd'hui, il pleut sur Las Vegas. C'est un évènement. J'ai trouvé les gens un peu désemparés. Personne n'avait prévu la pluie. Pourquoi s'encombrer d'un parapluie dans le désert de Mojave où la seule eau est fournie par le Colorado qui, avec l'immense barrage de Hoover, approvisionne Las Vegas en eau et en énergie électrique. Cette construction a été réalisée dans les années de la grande dépression.

 

 

**

 

Le plan de Las Vegas

 Je parle de Las Vegas et du strip comme si vous y étiez. Je pense qu'il est temps de vous transmettre un plan de la ville pour vous y retrouver un peu plus. Vous pourrez voir à quel point les casinos peuvent être proches les uns des autres sur plusieurs kilomètres. D'autres casinos, éloignés du Strip, ne figurent pas sur le plan.

DSCF3028

 

**

 

Mercredi 17h00

  Je suis retourné au Venetian. A la recherche de petites choses que j'aurais manquées hier Le chanteur d'opéra n'était plus là, la flutiste non plus. J'ai vu trois ou quatre mariages, dont un dans une gondole. A quatre par gondole, il n'y avait de place pour les témoins. Les mariés,  l'officier d'état civil et le caméraman, occupaient les quatre sièges. Je pense que, à l'ère du numérique le droit  pourrait changer. le film tourné pendant la cérémonie devrait être une preuve suffisante de la réalité des faits, même si les décors du Venetian sont faux.

DSCN0422

  Les mariés avaient-ils vraiment l'impression d'être à Venise ou savaient-ils qu'ils étaient au milieu d'une partie de farces et attrapes ? Mais quand le faux ressemble au vrai, la méprise est possible et même probable.Je pense que les vrais/faux mariés sont venus pour jouer sur cette fausse réalité. On est à Las Vegas. La magie et le fantastique font cause commune avec le réel. 

  David Copperfield est à l'affiche en ce moment à Vegas. C'est bien ici qu'il a le plus sa place.

 

      **

 

Le buffet du casino Orleans

  J'ai maintenant mes habitudes au Orleans. J'y ai ma table. On ne me demande plus ce que je veux boire : C'est water. On ne me demande jamais si je veux des glaçons. Ici la water, c'est toujours avec glace. Et puis water est dit à l'américaine, on ne prononce pas le t, c'est comme si on disait "wa'e". On s'habitue.

  Au Orleans, on y mange pour pas cher. A 10 h00 du matin, les premiers clients arrivent. Les  affamés de la veille, ceux qui n'ont pas pris de petit déjeuner. Ils s'en mettent plein la panse pour tenir jusqu'au lendemain. Il y a ceux qui ont les yeux plus gros que le ventre et en laisse la moitié dans leur assiette. Ils ne sont pas les seuls à laisser des restes, il y a ceux qui veulent goûter de tout. Le gaspillage est une pratique courante dans les buffets. Je me demande bien où vont les restes ? Aux cochons ? Pour faire des angrais ? Je ne crains pas de la dire. Je choisis précisément ce que je souhaite manger. Et je le mange. Dans mon enfance, la nourriture était suffisante, mais jamais en excès. Il fallait manger ce qu'on avat dans l'assiette. Pour revenir à mes repas au Orleans, en plus de ce que je mets dans mon assiette, je glisse une part de pizza dans une serviette en papier et je mets ça dans mon sac, pour le repas du soir. Je prends aussi une banane pour le matin. J'ai ainsi ma nourriture pour 24h. Mon menu quotidien ne varie guère : des crudités sans sauce, des légumes, une petite portion de riz blanc et un filet de poisson. J'oubliais ma petite gourmandise : une part de gateau avec du yaourt sans sucre. Les repas des samedis et dimanches sont améliorés. C'est plus cher mais on profite bien de petites friandises servies, comme du faux champagne, du saumon ou des moules farcies. Jamais de ma vie je n'ai mangé aussi bien pendant quinze jours d'affilés. Avec ce régime, je ne prends pas de poids (malgré ma petite bière du soir avec la pizza).

 

 

**

La télévision américaine

   Les chaînes de télévision traitent toujours des mêmes sujets. Zapper est inutile, surtout pour un touriste qui ne comprend pas les subtilités de la politique américaine.. Hier soir, le sujet était la dernière tuerie de l'Oregon (la tuerie du Connecticut ne s'était pas encore produite). 3 morts et plusieurs blessés dans un centre commercial. Le tueur s'est donné la mort.Cela fera des économies à l'Etat américain. D'aucuns verront du cynisme dans ces propos. Peut-être. Mais, que peut apporter un procès à la collectivité ? Démontrer une fois de plus que des individus mal dans leur peau,  pour une raison ou pour une autre, ou sans raison clairement définie, s'attaquent aux membres anonymes et innocents de la collectivité, avant d'en finir avec leur vie.

  On pouvait voir à l'écran de nombreuses voitures de police. Etait-ce bien nécessaire ? Depuis quelques dizaines d'années, on ne voit plus un seul policier à pied dans les rue. Pour des raisons (que j'ignore en fait) ils patrouillent en voiture, quand ils ne sont pas derrière leur écran de video CCTV. En Amerique, comme pour le reste de la population, les policiers prennent du poids. Je me souviens de la série télévisée "Starski & Hatch" deux policiers, super-héros, qui savaient courir après les criminels et faire des galipettes sur les capots des voitures.. 

  J'ai vu, hier soir, une télé réalité. Une émission qui se voulait éducative. Deux policiers, pesant chacun plus de 400 livres (environ 200kg) écoutaient les conseils de deux diététiciennes pour maigrir, cela avait l'air de les amuser. Ils se trouvaient manifestement bien comme ça.

  Malgré les actes de délinquance enregistrés sur la voie publique (dans la presse, j'ai lu que 1600 vols avaient été commis en 2011 à Vegas) les policiers désertent les trottoirs et préfèrent laisser ce territoire aux agents de sécurité (les chemises jaunes) des vigiles privés, quand même armés.

   Cette nuit à 4h20  (j'étais déjà debout) l'alarme incendie s'est déclenchée. Gros bruit de sirène dans les oreilles et une voix calme qui vous dit que le système de protection contre les incendies vient de se déclencher. Une investigation est en cours et qu'il fallait attendre dans sa chambre les nouvelles instructions. N'empêche, dans les 5 minutes, tous les clients étaient dans le couloir, pas vraiment paniqué, mais prêts à pendre la poudre d'escampette.  C'était rien. L'hôtel n'a pas brûlé. Leur système de sécurité m"a semblé très efficace. Heureusement, car je n'imagine pas les membres du personnel frapper à toutes les portes pour passer l'information (1500 personnes sont à l'hôtel en ce moment). Je ne pense que les normes françaises soient aussi complètes.

 

**

 

Palazzo et Venetian

 Je n'arrive toujours pas à distinguer le Palazzo du Venetian. Ils sont superbes tous les deux. Je les découvre comme si je les voyais pour la première fois.  Avec ma mémoire qui flanche, je suis en émerveillement permanent devant des choses que j'ai déjà vues plusieurs fois. Je pourrais revenir tous les ans à Ve gas sans le lasser. Mon émerveillement reste intact. Je ne me lasse pas de découvrir et redécouvrir. Les immeubles, les rues, les décors. C'est bien dans cet esprit que je revois le Palazzo et le Venetian. Je ne voudrais pas exagérer mais les oeuvres de création ont besoin de plusieurs visites pour être correctement appréciées. Je repense à "Prêt-à-Porter" de Robert Altman que j'ai vu une dizaine de fois. A chaque projection je découvrais un peu plus de son oeuvre. 

DSCN0419DSCN0424

 

      **

     Mardi 11 Décembre

  Les tarifs des hôtels de Las Vegas changent tous les jours. Il y a quelques jours, la nuit de samedi 15 décembre à l'hôtel Hilton ( maintenant Hôtel LVH) coûtait deux fois plus cher que celle de vendredi. Aujourd'hui, c'est le contraire, elle est vendue 4 euros de moins. J'ai donc réservé pour samedi aussi. Avec mes nuits de vendredi et samedi au Hilton, je ne devrais plus coucher dans ma voiture.

      **

  Hier soir, j'ai retrouvé l'hôtesse française du casino Paris Resort. Elle était toujours à l'accueil du restaurant français du premier étage de la Tour Eiffel. Ici aussi il y a un restaurant dans la Tour Eiffel.Cela fait maintenant 7 ans qu'elle travaille pour ce casino. Pas l'ombre d'un raz-le-bol ou un mal du pays. Les Français expatriés sont essez nombreux.         Dans mes vadrouilles, j'en rencontre toujours. Hier, encore, j'ai discuté avec le manager général des restaurants du casino Silverton, encore un Français, ici, depuis 1973 qui, m'a-il dit, "j'a déchiré ses papiers français". J'ai bien d'autres exemples d'esxpats. Hier soir, encore, j'ai suivi une émission culinaire à la télé américaine, le cuisinier était français. De temps en temps, il utilisait une expression française, C'était choux !

      **

  Avec les jours qui passent, je m'installe dans un trai-train reposant. Mon emploi du temps est calculé en fonction de ce que j'ai fait les jours passés. Je me lève toujours très tôt à 4 ou 5 heures du matin. Je mange ma banane. Je vais ensuite boire mon café au Mc Do du coin. Sur tous les clients présents, je retrouve des habitués. Parmi ceux-ci, il y a deux Afro-américains, le premier arrive en scooter (chaise roulante à moteur), il met du temps pour s'installer. Je le lui offre pas mon aide, cela risque d'être mal pris. Je suis pas sûr comment le dire sans le gêner. Le deuxième arrive en poussant sa chaise roulante. Il va directement aux WC. Ce matin, une clocharde s'est assise à deux tables de nous, elle a posé son sac plastique sur la table. Elle n'avait pas de consommation et sentait mauvais. Le  matin à la première heure, c'est désagréable au possible. Elle est resté longtemps sans bouger. Je n'ai pas osé lui proposer une consommation. J'aurais dû.

   L'agent de  sécurité de cette nuit chez Mc Do est Thaï. J'ai discuté un peu avec lui. Nous avons parlé de la Thaïlande, évidemment. Il est dans ce pays depuis 20 ans et a réussi à faire venir toute sa famille.  En Thaïlande, Il a été champion de boxe. Les Etats-Unis sont forts pour recruter l'élite intellectuelle et sportive.

 Dimanche 9 Décembre 2012

       Le week end à Las Vegas est un peu plus animé. Les jeunes sont nombreux dans la rue. On le comprend facilement. D'un casino à l'autre, il faut marcher. Les vieux, aidés de leur déambulateur ou de leur scooter, se sentent certainement mieux dans un casino. Hier soir, je suis sorti vers 23h00, je suis allé au Treasure Island, il y avait beaucoup de monde à l'entrée d'un night-club, le Cow-girl. Une ambiance électrique, certainement déjà bien alcoolisée.

 

**

 

        Noël approche. Ici aussi.

DSCF3007

 

      **

 

 

DSCF3006

      J'ai parlé avec Roger le propriétaire de ce beau camion,

qui m'a avoué avoir 70 ans (pas le camion!),toujours sur les routes

au volant de son fidèle ami. Les yeux ne sont plus comme avant,

m'a-t-il confié, toutes les lumières le fatiguent maintenant

et les marches arrière sont un peu plus difficiles à effectuer.

Je souhaite une bonne retraite à Roger.

 

**

 

      Un peu du carrelage du Wynn

      DSCF3003DSCF3004DSCF3005

 

      **


 

      Une vitrine du Wynn

      DSCF1580-copie-1

      Madame Bardo et les défenseurs des renards n'aimeront pas cette image,

en vitrine des magasins Graff.

 

**

 

Vendredi 14 décembre, 16 h00

  L'Amérique vit encore une nouvelle tuerie, très meurtrière, celle-là. 27 morts dont 20 enfants, dans une école élémentaire. L'Amérique a un problème avec les armes. Ce n'est pas la seule explication. Une fois encore, chacun ira de son explication parce que le problème est complexe.

 

**

  Je regarde ABC, une chaîne d'information américaine. Aujourd'hui encore, la télé donne des informations sur des actes de violence qui ont été enregistrées sur les circuits vidéo CCTV, avec des détails sur les blessures des victimes. Je trouve un peu surprenant cette fascination que peuvent avoir les Américains sur la violence. Ils en ont peur, mais ne font rien pour endiquer cette violence. Elle fait partie de leur quotidien. Les  attaques physiques font partie de la société américaine. Un vieux truc, une tradition qui remonte à la création des Etats-Unis quand les pionniers devaient se défendre seuls des attaques. 

 

**

 

   Hier après-midi, j'ai croisé un petit couple sympatique dans le petit train qui relie Treasure Island avec The Mirage, deux casinos proches l'un de l'autre. Ils transportaient  leur réserve de booze (alcool) dans un WC, ce qui amusait beaucoup les autres voyageurs. Je les ai pris en photo. Ils étaient d'accord pour apparaître dans le blog. Les voilà connus mondialement !

 DSCF3009

 

      **


Photographies de vitrines de mode

Le casino de Wynn semble apprécier les belles vitrines. Moi aussi. On ne tombe plus en admiration devant une vitrine de magasin. Moi si. Las Vegas m'offre ce luxe de vitrines. A Paris, il me faudrait aller rue du Faubourg Saint Honoré pour voir les mêmes vitrines. Ici, tous les grands couturiers sont présents, et les grandes marques aussi. Je devine que beaucoup de gens vont dans les musées chercher les oeuvres sûres, les oeuvres reconnues et consacrées. Moi j'aime beaucoup les belles choses éphémères. Au diable les idoles, a dit Nietzsche !

DSCF1577

DSCF1576

DSCF1574

 

*****

****

***

**

*

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil