Les Thaïs sont-ils des gens pressés?

      On peut en effet, se poser la question. Quand il y a un peu de monde, sur le marché ou au moment de monter dans un bus par exemple. Ils trouvent toujours un peu de place pour se faufiler et passer devant vous. Pour quelqu'un "éduqué" à la britannique, c'est à dire, laisser un peu de place devant la personne qui vous précède, pour éviter une bousculade inutile. Ici, ils ne connaissent pas. L'attente pour prendre un bus semble leur paraître pénible, il arrive fréquemment que les usagers prennent un tuk-tuk, une moto ou même un taxi quand l'autobus tarde un peu pour arriver. Ils se savent pas marcher non plus. Ils sont toujours transportés. Certains moines bouddhistes que l'on dit ascète parce qu'ils mendient leur nourriture le matin de très bonne heure (de 6h à 8h), et marchent pieds nus, prennent le taxi pour rentrer au monastère. Si ce sont des moines mendiants, ce ne sont certainement des moines marcheurs. Il faut quand même reconnaître que, comme personne ne marche, l'Etat n'investit pas dans des trottoirs, en campagne, aussi, pas le moindre bas-côté pour marcher en sécurité à l'écart de la circulation des véhicules....qui roulent excessivement vite. Rouler vite quand les conditions de sécurité ne le permettent pas est vraiment un signe de sous développement. Ici on transporte des gens dans des conditions précaires et à toute vitesse. Les thaïs semblent s'être soumis à ces conditions meurtrières. Les autorités ont placé des panneaux clignotants pour informer les usagers de la route de la présence d'une école, malheureusement tout le monde roule à 80 km/heure. Les passages cloutés sont de la rigolade pour tout le monde, sauf pour les personnes fragilisés, comme les personnes âgées (plus âgés que moi), une dame Thaï a fait appel à moi pour traverser. La circulation automobile est un excellent sujet pour disserter sur la liberté individuelle et le l'intérêt général. Faut-il un Etat fort pour légiférer là-de.ssus? Un peu de bon sens "individuel" devrait pourtant largement suffire

 

 

ALIM1342

      toujours le quartier chinois, quelques beaux immeubles 

 

 

ALIM1343

      ici on aime les oiseaux, mais on les met en cage

 

 

 

ALIM1347

Sur un mur un habitant a fait des plantations, surprenant

 

ALIM1348

commerçant qui a construit son petit escalier pour permettre

à ses clients d'entrer dans son magasin malgré le mur

anti-inondation (quartier chin)ois) (encore eux !

 

 

 

 

 

 


Retour à l'accueil