On ne reproche pas a une horloge de n'être jamais à la même heure....Je suis comme cette horloge, en éternel mouvement. En descente puis dans une montée, dans l'errance souvent. Dans un pays, puis dans un autre. Je ne sais pas pourquoi je ne me suis jamais attaché à un territoire. Les administrations et les banques n'aiment pas les gens en mouvement. Beaucoup plus difficile à pister en cas de besoin.

  Tout ça pour vous dire que j'ai quitté la Roumanie et la nana qui m'y avait conduit. On n'apprend pas tout, tout de suite, sur les gens. Je me suis rapproché d'une personne qui n'avait pas suffisamment d'honnêteté pour que je puisse aller plus loin dans notre compagnonnage. Je ne voulais pas essayer de rester seul en Roumanie. Les gens sont attachant, mais ce sont aussi des roublards, parfois doublés de voleurs. Chaparder, bidouiller, voler, est une activité normal "de survie" en Roumanie. C'est un fait culturel. Si je restais seul, à coup sûr, je me ferai plumer.

   Je n'en fais pas un fromage. J'ai l'habitude de changer de territoire. Je suis maintenant en Angleterre. Je vais essayer d'acheter un appartement avec l'argent qu'il me reste. Ce sera difficile car l'immobilier coûte cher dans ce pays.

  A bientôt. le cybercafé ferme ses portes.

 

Retour à l'accueil