Le  quartier chinois vu du pont de Manhattan 



Librairie de Brooklyn qui a adopté une présentation originale de ses livres

~~


LAST BUT NOT LEAST (blog du 09.07.09, 10:00)
     Je ne pensais pas écrire aujourd'hui. Comme je suis passé trois fois  ce matin devant "The Family Cour". Mon sang n'a fait qu'un tour. J'ai traversé la route, je suis entré. J'ai passé les contrôles de sécurité comme pour prendre l'avion. Ils m'ont confisqué (retenu) mon appareil photo, et je suis entré. Mais où aller. J'ai suivi des gens qui sont montés au 12 étage. Arrivé au 12, je n'étais pas plus avancé. Il a fallu que je m'adresse à un policier qui m'a renvoyé vers un second et le second vers un troisième, lequel était affecté à une chambre, la 10ièm chambre. Le policier a demandé au juge si je pouvais assister à une audience. Permission acceptée. A peine assis, la Présidente du tribunal m'a fait signe de m'approcher pour lui parler. J'étais dans mes petits souliers. Heureusement que j'étais propre, j'avais un tee-shirt propre, mais j'étais quand même en bermuda et j'étais mal coiffé. On est en Amérique. Le juge voulais savoir qui j'étais et pourquoi j'étais là. La magistrate devait avoir entre 65 et 70 ans. Les juges ne prennent jamais leur retraite en Amérique. Après un petit entretien qui a duré quand même quelques minutes qui a fait attendre tout le monde, elle m'a autorisé à m'asseoir et l'audience a commencé. La décoration de la salle était moderne mais simple. Un drapeau US et un autre de l'Etat de New York. Une inscription très visible derrière la juge : In God we Trust.


J'ai assisté a trois audiences. trois vols. Un ado de 13 ans, une fille de 15, suivie en psychiatrie et un garçon d'origine latino qui était absent, c'est sa mère qui l'a représenté avec un traducteur à ses côtés.  Des petits délits. J'ai quand même pu voir comment cela fonctionnait. Le procureur, l'avocat de défense, tous les deux en civil.
Les avocats se lèvent pour parler au juge mais le prévenu reste assis avec un micro à la main. Ils n'ont pas dit grand chose, à part décliner leur identité. Pas de cérémonial, très décontracté. Le policier qui m'a fait entrer allait et venait pendant l'audience, il même bu à la bouteille devant tout le monde pendant que la juge parlait. De temps en temps le procureur et l'avocat de la défense s'approchent du magistrat pour lui parler discrètement., à voix basse, comme ce que l'on voit au cinéma. 

~~~~~~

    Je suis retourné manger chez mon chinois à 2,50 dollars. Comme viande c'est du porc ou du canard !
Pour ceux qui pensent faire un voyage à New York, je signale en passant que le Manhattan Bridge est ouvert aux piétons, ce qui facilite l'accès au Quartier Chinois de Brooklyn sur Futon Street. On est un étourdit par le bruit des trains.
Voilà, il ne me reste plus qu'à mettre les trois photos autorisées par Over-blog.
Avec les meilleurs salutations du blogueur.



Le tribunal des mineurs et de la famille
de Brooklyn


 

Retour à l'accueil