Le désert de Mojave (22.03.08).

Je suis en route vers Las Vegas. Il paraît que les hôtels  y sont bon marché! Pour le moment je suis dans la campagne profonde américaine. La campagne, ici, c'est plutôt le désert.  Ici, les gens sont basanés, un assemblage des effets du soleil et de l'Amérique du Sud toute proche. Des Américains qui parlent anglais avec un accent espagnol. Voyager à travers les espaces désertiques, ou semi-désertiques est impressionnant. Je manque d'habitude. La végétation est rare, surtout des cactus. Des trucs comme ceux qu'on voit dans  les westerns. Je me suis approché de ces plantes, je les ai même touchées. Elles piques vraiment.

   Je ne vais pas tenir longtemps sur internet parce que j'écris en direct sur la Wifi de quelqu'un. Le signal n'est pas excellent et la batterie de mon ordinateur atteint ses limites.
   Sur le fond, tout va bien. le voyage vers le Sud  se poursuit.  Les Américains sont gentils (c'est le moins que l'on puisse dire). Ils aiment discuter et rigoler avec moi. J'ai croisé beaucoup de laissés pour compte à Fresno. L'Amérique n'est pas belle pour tous. Les pauvres semblent supporter leur pauvreté. La notion d'égalité n'est pas la même aux Etats-Unis qu'en France. On perd ou on gagne, comme à Las Vegas. Je suis maintenant à Barstow. Petite ville en plein milieu du Désert de Mojave. Le pays de l'Arbre Joshua qui ressemble à un cactus, plus long et apparemment sans piquants.

   Ce soir je devrais arriver à Las Vegas à moins de coucher en route. N'importe comment les hôtels sont trois fois plus chers les week-ends qu'en semaine. La douche attendra encore un peu. Sinon, je me sens bien,  la vie est belle. C'est chouette de rouler sur la freeway dans le désert en écoutant la radio et en chantant dans la voiture, c'est même grisant.

Retour à l'accueil