Documentaire, assez long, du transport aérien 

au dessus de la jungle de Colombie.

Origine : Al Jazeera et Youtube


 

         Cette semaine, j'ai envie de vous faire partager une vidéo que j'ai trouvée sur le site Al Jazeera English. J'ai été très impressionné par les risques pris par les passagers et les trois membres d'équipage des DC3 qui font les liaisons entre Villavicento (Colombie) et trois ou quatre villages perdus dans la jungle. Ils comptent sur ces avions pour s'approvisionner en vivre et matériaux. 

   Ces DC3 sont des avions hors d'âge, plus de 70 ans, toujours en panne. Le pilote, le co-pilote et le mécanicien de bord doivent tout surveiller : la qualité de l'essence, le poids de la marchandise embarquée. Le pilotage est effectée sans aucune aide au sol.  Les pistes sont en mauvais état,etc... Le personnel de bord n'est payé que lorsqu'il vole. Avec les pannes à répétition et le mauvais temps, il ne leur reste pas lourd à la fin du mois. Il y a encore des gens qui risquent leur peau tous les jours. pour gagner leur croûte.

   Désolé pour les lecteurs qui ne comprennent pas l'anglais. Je pense qu'avec l'aide de ce commentaire, vous arriverez mieux  à suivre.

&&&&& 

Mon nouveau voyage en France

   Lundi 7 mai, je commence un nouveau voyage en France (avec un petit crochet par Turin). Des amis à visiter. J'aurai aussi, je pense du plaisir à voir les montagnes des Pyrénées et des Alpes, ainsi que le Pays Basque. Comme il a deux ans, je ne pourrais passer voir tous les amis. C'est impossible. Déjà je pense me retrouver avec 4500 km au compteur. Il faut ménager la bête...

   Je ferai, comme d'habitude, un petit billet pour le samedi. J'espère ne pas avoir de problème technique. Ma hantise. 

&&&&

 

Le débat des présidentielles

   Je ne l'ai pas regardé. Ce genre de spectacle médiatique ne m'amuse plus. Pour moi, c'est un non-évènement. C'est un fête des médias.Evênement mediatique, un grand jour pour les média, comme une kermesse de paroisse. David Poujadas, le présentateur du journal télévisé, nous a fait entrer dans le studio où se tiendrait le débat : les caméras cachées, les chaises contrôlées, la température ambiante négociée à 19/20°, on a tous vu. On pouvait deviner sa jubilation. 

   Qu'est-ce que ce débat a bien pu apporter de nouveau sur les deux hommes candidats à la Présidence ?

   Le journaliste de France Culture a commencé son journal de 7h ainsi, parlant du débat : Nous avons vu deux combattants" (merci pour le langage guerrier) (...) nous n'avons pas appris grand chose, ce n'était pas le but". Alors quel était le but ? Je me le demande bien. Je ne regrette pas d'être allé me coucher. Ce genre de politique spectacle, ce n'est pas pour moi.

   Dernière minute, à 12h51, je viens d'écouter la chronique de Philippe Meyer sur France Culture (en différé), il vient de dire qu'il a raté le débat à cause de tous les préléminaires des journalistes avant le débat qui l'ont barbé. Il a craqué et pris un livre. Je me suis fait un nouveau copain.

      &&&


 La France rurale de Marine Le Pen 

 

Vendredi 4 mai, 11h00

   Hier soir, je me suis assoupi devant la télé. C'était la fin du journal de 20 h ou le début de quelque chose d'autre (je n'ai pas retrouvé le fil sur internet). Je voyais sur le petit écran des Français de la France rurale, cette France qui a voté Marine Le Pen au premier tour des présidentielles.

   On entendait que  les questions de l'interviewer, cela ne gênait pas. Les Français interviewés ont vidé leur sac. J'ai trouvé ça affligeant. J'ai vu des gens déconnectés de notre monde de 2012. Je ne les pas trouvé idiots ou tarés, ce serait insultant, car ces gens qui ont voté Le Pen, sont probablement comme tous les autres Français, des gens soucieux de leur avenir, et ceux de leurs enfants, soucieux de ce qu'ils mangent,etc...Et ils ont quand même voté Le Pen...et ils en sont fiers.

   Ces gens des campagnes (je reste sur l'interview) sont de plus en plus nombreux à ne plus faire confiance aux partis démocrates traditionnels et se tournent vers le parti populiste dont ils comprennent le message politique : celui de Marine Le Pen.

   D'après ce qu'ils disaient à l'interviewer, je pouvais voir qu'ils ne comprenaient rien aux problèmes économiques et politiques de la France de 2012. Ils s'en foutaient complètement. La mondialisation, le protectionnisme économique ou culturel, le traité de Schengen, la liberté de circulation des marchandises, dans l'Union Européenne, La PAC, la faillite des subprimes aux Etats-Unis, les prêts dits "pourris", les agences de notations financières....Cela leur passe au-dessus de la tête. Et comment les blâmer ? Le monde est devenu en 20 ans très compliqué. Les  échanges internationaux sont devenus d'une extrême importance. Les gens ne suivent pas.Ils n'ont pas idée de ce que cela peut représenter dans leur vie quotidienne et le maintien de leur niveau de vie, même si ils se plaignent qu'il est trop faible. Les Français qui ont donné leur voix au Front National, croient au Père Noël. Je devrais dire la Mère Noël qui n'offre qu'une politique dangereuse pour la France et surtout complètement inadaptée aux besoins du pays.

   Marine Le Pen a le mérite de parler clair. Certains Français ont été attachés à la forme plus que le fond. La France de l'après-guerre est loin, aussi les "30 glorieuses". Le futur Président de la République Française aura la responsabilité de tout faire pour éduquer les Français sur le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui. La mondialisation, c'est le réchauffement climatique, mais aussi les échanges économiques mondiaux. Il y aura nécessite absolue de raccrocher les wagons des laissés-pour-comptes de la connaissance et de l'information. Jacques Chirac a utilisé l'expression "fracture sociale" pendant sa campagne de 1995 quand il parlait d'exclusion. Je pense qu'aujourd'hui, le prochain président de la France devra obligatoirement ouvrir un nouveau dossier sous ce nom pour préparer l'avenir. La France n'a pas le droit de vivre sous un régime autoritaire et xénophobe, pour ne pas dire raciste. Les prochaines élections présidentielles sont dans 5 ans. Il n'y a pas de temps à perdre.

 

 *&*&*&*&*&

 

 

 

Retour à l'accueil