Le casino "le Venise" avec ses gondoles

La piscine du Encore (Wynn) a du succès. Réservée aux clients de l'hôtel.

Le défilé de mode dont je vous ai parlé.

.Samedi matin 3 Octobre
Encore une bonne nuit dans ma Sweet Home dans le parking de Wynn.Hier soir, j'ai regardé quelques temps les joueurs d'une table de poker. Moi qui ne suis pas jouer, j'aimerais essayer. Evidemment, pas à Las Vegas ! Au casino Wynn, la participation doit coûter une petite somme, même si il ne s'agit pas d'un tournoi de grande envergure.
J'ai continué à faire mon tour des centres d'attraction de la ville. J'ai vu un espèce de ballet avec des jets d'eau, une mini opérette d'un combat naval entre deux bateaux de pirates et toujours les gondoles de Venise. Oui, aussi, j'ai vu un petit défilé de mode. Ce n'étais pas grand chose, mais pour quelqu'un qui n'en a jamais vu, c'est une première. Une galery vendait des "quantités de petits dessins de Picasso et des esquisses deles sols et tapis du Wyn et Encore sont pleins de papillons.

 Dali.Autour de 5000 à 8000 dollars pièces. Un vendeur de la galery m'a suivi pas à pas, je me demande si ils avait une bonne assurance !

.........................
Las Vegas ressemble un peu à Cannes au moment du Festival du Film (sans les films!) :
   Beaucoup de lumière et d'artifices, de musiques, d'écrans de vidéo, des gens qui parlent fort, de soleil, de bouffe, de gros en tenues légères, de cafés et restaurants de luxe, de spectacles de boulevards. Il n'y a que les films, les intellectuels de la culture, et les stars qui manquent. J'aime bien quand même.
Il n'y a que dans des endroits comme ça que je peux voir des choses et des formes nouvelles. Même à Venise où on peut voir des oeuvres magistrales, cela reste classique. pas de créations comme ici. Les décos de las Végas sont innovants et souvent fofollent. J'aime être surpris et même parfois agacé. C'est stimulant pour le moral.Je réagis. C'est bien.Les nouveautés sont présentees à Végas, comme sur une fête foraine où les manèges seraient différents chaque année.

Retour à l'accueil