Déjà le quatrième jour  des festivités pascales. Le fils de Dieu est mort pour le salut des hommes. Je ne veux pas être désagréable auprès des croyants. Il en reste encore beaucoup parmi nous. Certains de mes amis sont même d'anciens séminaristes et un est professeur de religions polynésiennes. Les religions font travailler beaucoup de monde, en effet.....

  Mais est-ce que les Chrétiens croient encore, aujourd'hui, au salut ? A l'approche de la mort, ils devraient se réjouir de retrouver leurs proches au paradis. Les Chrétiens ne célèbrent pas la mort comme un évènement heureux, que je sache....Je me hasarderais de comparer un instant les Musulmans aux Chrétiens. Les Musulmans combattants, poseurs de bombes ou tireurs embusqués, me semblent célébrer la mort comme une délivrance......en route vers le paradis, ....enfin !

  Ici, en Alsace, Pâques, est vécue comme une bénédiction, mais tout se fait dans le plus grand secret. Pas l'ombre de festivités publiques. Aucun cortège à l'horizon. Rien que le désert des Tartares. Je regarde, mais je ne vois toujours rien venir...Les familles sont certainement réunies, mais derrière leurs volets clos. On fête Pâques discrètement. Bien sûr, quelques voitures circulent dans la ville mais il s'agit surtout du "ramassage" des personnes âgées. 

  Dans mon HLM, j'ai prévu (inconsciemment, il faut avouer) le coup. Jeudi dernier je suis allé en Allemagne faire un plein de victuailles. Je savais qu'il me faudrait tenir quatre jours sans sortir, sans aller au ravitaillement. J'en suis à mon quatrième jour. Demain ce sera la délivrance. J'entendrai de nouveau les voitures rouler, les enfants se chamailler, les oiseaux chanter.....

 

 

*****

****

***

**

 

                                           
Retour à l'accueil