Jeudi 23 février 2017

   Les Français s'inquiètent sur la situation sociale et politique de la France. C'est surtout vrai pour les Républicains qui sont déboussolés avec la primaire chez les Républicains qui a désigné un candidat qui s'est révélé être un mauvais cheval à cause des soupçons d'emplois fictifs qui touchent l'épouse et les enfants Fillon. La primaire du  Parti Socialiste a donné l'avantage au gauchiste Benoit Hamon qui a gêné le gouvernement socialiste pendant tout le quinquennat. Il faut partie du club dit des Frondeurs.

   Maintenant, un nouveau challenger sort de l'ombre, il s'appelle Emmanuel Macron,  il est seul, avec un tout petit mouvement pour le soutenir. Un homme seul mais un surdoué, musicien, philosophe, banquier, économiste, un séducteur quoi ! Il trouble le glacis politique, à commencer par moi-même. Il veut gouverner, ni à gauche, ni à droite. Il a rallié François Bayrou. Pour l'instant, même s'il est critiqué de toutes parts; il n'est pas encore à terre. Il a des chances d'être au deuxième tour face au Front National.

   Je n'ose pas imaginer Marine Le Pen devenir Présidente de la République Française. Ce serait une catastrophe pire que l'élection de Trump aux USA ou le Brexit en Grande Bretagne.

Retour à l'accueil