La Fayette, citoyen français et américain., blog du 24.02.2008.

Je ne vais pas vous faire un compte-rendu du livre que je viens de lire. Je laisse cet exercice de style aux spécialistes. Je voudrais simplement vous recommander cet ouvrage pour l'unique raison que je l'ai aimé.  Les critiques littéraires le font bien ! J'en retiendrais des petites choses.  J'ai appris que La Fayette  était un aventurier. Il a rejoint les Américains en révolte contre les Britanniques à l'âge de 20 ans. Alors qu'il était déjà Capitaine dans l'armée du Roi de France. Avec une simple lettre de recommandation dans en poche, il a réussi à gagner la confiance et la considération de George Washington, alors à la tête des insurgés,  non pas pour ses qualités militaires (il n'avait jamais combattu) mais, mais certainement,  pour ses qualités humaines. 
Nommé Général (à 20 ans) dans l'armée américaine, il était adoré par ses hommes. Il a participé à la bataille de Yorktown dont la victoire a permis la fin de la guerre d'indépendance.
Un Français s'est vraiment distingué dans la guerre d'indépendance de l'Amérique est le Comte de Rochambeau qui se distingue au siège de Yorktown.
http://www.mef.qc.ca/rochambeau.htm
La Fayette rentre en France après quatre année passés en Amérique où il a ébloui son monde par ses qualités humaines et sa générosité. Il a donné beaucoup de son argent à l'armée pour la vêtir et la nourrir. Les révoltés américains avaient très peu et étaient mal organisés, face aux Anglais, l'aide française était la bienvenue.

Retour en France de Lafayette.
 Il est accueilli en héros, mais pas pour longtemps. Ses idées progressistes, à la sauce américaine, ne lui apporteront que des ennuis, la France n'était pas prête à entendre les clameurs de liberté américaine. On ne cessera pas de lui mettre des bâtons dans les roues. Il a de la chance d'échapper à la guillotine à la Révolution Française. On lui confisqué quand même tous ses biens et fera 5 années de prison en Prusse et en Autriche, son épouse viendra le rejoindre en Prison en Autriche (détention qui les ont rendus malade).

   La Fayette  était un royaliste idéaliste acquis aux idées libérales des Américains. Les royalistes en France n'étaient pas prêt à composer avec le tiers-état, comme les Anglo-saxons l'ont fait. Avec son expérience américaine,  Lafayette a toujours été en porte-à-faux avec l'actualité politique de son temps en France. Tout simplement, je pense qu'il aurait été mieux pour lui de rester vivre aux Etats-Unis où un poste de Député lui avait été proposé et où il était célébré comme un héros.

    En France, il n'a jamais vraiment été à sa place, pour échapper au pouvoir politique a a dû aussi s'exiler en Hollande. Il a eu des ennuis avec Napoléon. A son retour d'Amérique, il n'a eu une vie facile, une grande vie tout de même, marquée surtout par les années passées en Amérique aux côtés des insurgents américains.

Retour à l'accueil