Oranudee ou la Sirène de l'Orient

undefined




Ce titre en dit long sur le personnage. Les sirènes de la mythologie ne sont belles que pour noyer les marins qui se laissent prendre.
  Garuda n'a pas fait de sourire. J'ai vu le sourire sous son visage fermé. J'ai vu la jolie nana. Elle est passée et je me suis laissé prendre.
Elle n'a pas dit son nom. Je l'ai appelée "la petite Thai". Elle n'est plus petite qu'une femme de 45 ans peut l'être. C'est notre différence d'âge qui me donne l'impression de rajeunir. Histoire de bousculer les lois de la physique. Comme un équilibriste peut le faire. Moi, je ne défie que les lois du bon sens populaire et du sens patriotique. Je pense là à la demande de visa de visite privée déjà refusée par la République Française en Octobre dernier....Que La France est petite dans ces moments-là. 
  Garuda a déjà été mariée à un Français, il y a cinq ans. Quand cela n'a plus marché avec son mari, elle est rentrée en Thailande pour vendre ses peintures sur les trottoirs de Bangkok et dormir à la dure....En voilà une qui n'a pas profité du RMI français ! Ce passé aurait dû jouer en sa faveur. Même pas !
Voilà pour le rappel des faits,
après le visa refusé, dont j'ai parlé en Novembre. 
J'ai envoyé un nouveau dossier avec chronoposte. Réception mouvementée. Le Poste Restante de Bangkok refusant de réceptionner l'enveloppe. Il fallu trouver rapidement une nouvelle adresse  sous peine de voir l'enveloppe revenir en France. Ce qui fût fait mais avec quelques délais et  entre temps Garuda a bouffé l'argent du visa ! (ou payer ses dettes avec). Elle m'a promis de trouver l'argent.... Un mois après l'argent n'était toujours pas là pour payer les frais du visa. Donc pas de nouvelles demandes.
Moi furieux.
 Elle confuse.
 J'ai boudé. Je me sentais floué. Les semaines ont passé. La relation internet a été maintenue. A travers les différents courriels , je suis rentré un peu plus  dans le personnage complexe et encombré d'Garuda  avec un passé et une petite enfance cahotiques. J'ai suivi les jours de déprime et les jours d'espoir. Les trottoirs de Bangkok ne sont pas mieux que les trottoirs de Manille, même pour les peintre de rues. Hier, j'ai craqué et j'ai fait un envoi à la Western Union pour payer un nouveau visa. Peut être un nouveau coup d'épée dans l'eau. 
Je dois réouvrir la porte. Donner une nouvelle chance.
Lundi Garuda ira déposer le dossier. A moins qu'elle choisisse de ne pas y aller. On verra. 
J'espère que cette histoire ne vous fatigue pas trop. Cela change de Cécilia !


Alinos, l'ami des bêtes et des moulins à vents.
J'aime toujours, comme vous le voyez, faire mon 
petit clin d'oeil aux moulins à vents. 


Portez-vous bien

Retour à l'accueil