Blog du 09/04/2011. A chaque nouvelle page du blog, je me pose la même question obsédante : qu'est-ce que je vais bien écrire cette semaine ? En dehors de mes voyages, j'ai l'impression de n'avoir rien à dire. Je ne veux pas de ce monde de l'oubli. A la longue, on oubliera tout simplement  de vivre. Ici, en Alsace, dans mon appartement, l'information du monde arrive jusqu'à moi. Dès qu'un homme politique un peu connu fait "prout" les medias font : prout/prout/prout/prout" toute la sainte journée. Je pense que les Français ne font plus trop  attention. Ils attendent l'échéance de l'élection présidentielle de 2012 pour avoir un peut de répit....Le Front National  fait ses choux gras de toutes ces banalités.

    La page blanche ne me donne pas d'urticaire. Je pense que c'est même le contraire. Je me force à mettre quelques idées en ordre, cela peut être exaltant. La trouille de la page blanche provoque une douce d'excitation. Tous comptes faits, remplir un blog apporte beaucoup. Quels en sont les risques ? Passer pour un con ? Ce n'est pas un problème. Toute ma vie, j'ai passé pour un con. Quand tu avances à contre-courant, tu passes toujours, un jour ou l'autre,  pour un con. J'ai toujours fait des choses que je ne savais pas faire. Quand on commence à parler une langue, faire de la musique ou écrire un blog, on passe obligatoirement pour un con. Faire tout bien du premier coup, ce serait trop merveilleux.

    Le blog, je ne veux pas qu'il ressemble à certains blogs trop lisses, trop cadrés. Il manquerait, à mon avis, de vitalité, de ma vitalité. J'aime écrire sur un sujet que je connais à peine. J'essaie de faire du mieux que je peux. C'est très excitant. Un vieux truc d'enfance, je crois. Une psychanalyse doit ressembler à cela. dire des mots, des phrases, pas très explicites sauf pour le psychanalyse. Hier soir je voulais écrire quelque chose sur McCullers

   Hier, je pensais faire ma page sur une biographie de Carson McCullers dont j'avais lu la biographie écrite par Josyane Savigneau. Je voulais écrire quelque chose sur un de ses premiers romans  le cœur est un chasseur solitaire,  écrit à 23 ans. Elle est un peu la Françoise Sagan américaine. Faire un article sur un écrivain est une épreuve trop difficile pour ma pomme. Passer pour un con, comme j'ai déjà dit, n'est pas un problème, mais je ne veux trop embarrasser mes lecteurs qui ne souhaitent pas perdre trop de temps avec les conneries des autres.

~~~~~~

LE ROYAUME DE BAHREÏN

J'ai vu, sur Aljazeera, des images atroces sur le répression qui s'est exercée récemment sur les manifestants à Bahreïn.

Des personnes ont été pourchassées et tabassées jusqu'à l'intérieur des  hôpitaux, j'ai vu une personne, brûlée à la cigarette à de multiples endroits sur le corps pour qu'elle puisse être reconnue pour continuer les atrocités. J'ai trouvé sur YouTube une partie des informations en anglais, je vous les livre telles qu'elles me parviennent. Les hommes qui pratiquent ces exactions méritent....je ne termine pas ma phrase. Faites-le à ma place. Je n'ose pas imaginer.

~~~~~~

 

 

~~~~~~

 

Retour à l'accueil