002

 

~~~~~~

     FRÉNÉSIE DE MOTS Alors que ma vue baisse, rendant plus difficile la le cture, j'achète plus de livres. Je ne devrais pas. J'ouvre un livre sans aller bien loin dans ma lecture, quelques pages et je m'endors.  Je sens bien que le livre m'échappe, dans un geste de survie, je m'y accroche. J'en emporte deux trois dans ma chambre dans l'espoir de continuer mes lectures. Quand la fatigue est là, c'est peine perdue. A 20 ans j'achetais beaucoup de livres. Je ne les lisais partiellement, j'aimais surtout me rapprocher des livres. Un peu comme on recherche un bon voisinage où habiter.

~~~~~~

   Cette semaine, je me suis remis sur Spinoza, j'ai acheté "l'Ethique" et j'ai assisté à une conférence sur lui à Saint Louis. Encore un philosophe qui m'attire et dont je ne comprends rien. J'ai repris la lecture de "Gatsby le Magnifique" et de Carson McCullers. Une vraie boulimie de lectures. Je ne me sépare pas d'une auteure Irlandaise qui s'appelle Nuala O'Faolain. Elle exerce sur moi une véritable fascination. J'ai acheté 4 livres d'elle. Elle écrit dans un anglais facile à lire pour un étranger.

~~~~~~

   L'international. Les grands dossiers ne manquent pas. J'ai vu qu'une majorité de Français étaient d'accord avec Sarkozy sur l'intervention de la France en Libye. Je ne suis pas seul. Les medias ont fait de bonnes présentations des épreuves dont étaient victimes les peuples de Libye et peut-être des autres pays du Moyen Orient. J'ai conscience que les opinions publiques se font aujourd'hui à partir de reportages que l'on présente à la télévision. Des images trafiquées, ça existent mais on y pense pas. La réalité est plus proche des images que des mots écrits ou dits. Cela m'arrive d'entendre Hubert Védrine analyser les situations politiques de tel ou tel pays. J'aime bien l'écouter mais je ne comprends rien à ce qu'il dit. C'est trop abstrait. Je me souviens de la dernière phrase prononcée mais pas celle d'avant....

~~~~

   La Côte d'Ivoire.  Le bain de sang dont j'ai parlé, il y a quelques semaines, a bien eu lieu. il ne fallait pas être bien sorcier pour le prévoir. J'en retiens la folie d'un homme d'État d'opérette qui a joué avec la vie de millions d'hommes et de femmes en niant les principes mêmes de la démocratie, et en utilisant sa milice privée pour défendre son pouvoir.

   Maintenant que ce monsieur Gbagbo est écarté du pouvoir, que va-t-il se passer en Côte d'Ivoire? Les hommes du nord du Président Ouattara, musulmans ne vont certainement pas en rester là et respecter « les institutions républicaines ». Je ne veux pas tenir des propos paternalistes (comme dirait Hubert Védrine), mais je n'arrive pas à imaginer que le Côte d'Ivoire va devenir, comme par miracle, un long fleuve tranquille.

~~~~~~

 

 

DSCF1003

Ce fleuriste est sur mon parcours de santé. J'aime ses compositions,

différentes tous les jours.

Retour à l'accueil