Vendredi 22 Août 2014

  Je suis à trois jours de mon départ pour la Chine. Médicalement, je suis (théoriquement) en état d'affronter la pollution atmosphérique de la Chine. En cas de danger, je n'attendrais pas de cracher mes poumons pour fuir et chercher refuge dans le désert de Gobi...Je ne sais pas vraiment ce que je ferai, mais sûr, j'essaierais d'éviter une rechute de ma bronchite chronique. 

**

  Je  suis allé deux fois à Marseille pour « acheter mon visa deux entrées : 86€ ». Il ont bien augmenter le prix des visas en quelques mois. Il n'y a pas de petites économies pour l'économie chinoise. Les Chinois sont d'excellents commerçants, ne l'oublions pas.

  J'ai profité de mon déplacement à Marseille pour visiter des amis domiciliés dans la région. Les années ont passé, ils sont tous là, comme moi, comme nous tous, ils s'accrochent à la vie. Malgré leurs blessures dues à l'âge, ils vont bien et restent actifs. Plus que la moyenne des Français du même âge (I think). De belles visites, réconfortantes.

  Cette semaine, la page du blog sera réduite à sa portion congrue, pas de quoi se divertir. J'ai l'esprit dans mon voyage. Faire une valise me réclame une concentration maximale... !

**

  Récapitulons. Départ de Nice lundi 25 août à 15h55, arrivée mardi à Dubaï à 00h15, nouvel avion à Dubaï et arrivée prévue à Canton à 22h10. C'est une heure bien trop tardivepour me hasarder dans une grande ville chinoise. Je dormirai donc à l'aéroport. Je ne découvrirai Canton que le mercredi. Je ferai ma page de blog le lendemain. Je raconterai mon voyage et mon arrivée. Certainement que du menu fretin. Quand je débarque quelque part, je n'ai rien à dire, tout concentré par mon besoin de survie. Quand je débarque dans une ville, je suis comme anesthésié, la reconnaissance de mon nouvel environnement me prend toute mon énergie. Je tourne dans le quartier en reparage, en faisant attention de ne pas trop m'éloigner. Les noms de rue (quand ils existent) ne sont pas rédigés en Bérichon. Il faut faire attention et noter les « amers », des immeubles particuliers, des magasins,ou de grandes avenues. Trouver ses repères est indispensable pour retrouver son lit...Sur ce...à bientôt en Chine.

**

"L'Afrique est mal partie"

René Dumont

Je ne cherche pas les horreurs, elles viennent à moi.
Je suis tombé par hasard sur un documentaire de Daniel Lainé.
Un très beau document en images
qui vaut bien des milliers de pages d'écriture
par sa véricité et l'émotion qu'il suscite.
*****
****
***
**
*
Retour à l'accueil