Le minaret de la Grande Mosquée de Paris. Très jolie mosquée, avec un minaret, offerte par l'Etat Francais

en remerciements aux Musulmans tombés au cours de la Première Guerre Mondiale.

~~~~~~


Les minarets et la votation en Suisse. 

   La dernière votation suisse sur la construction ou non de nouveaux minarets a fait recette, une majorité de votants a dit non à la construction de minarets dans le ciel de la Confédération helvétique. Les Suisses seraient -ils devenus racistes, xénophobes ? Je ne le pense pas. Ce résultat est surtout la manifestation d'un  ras-le-bol lié à la montée de l'Islam sur le territoire suisse.
  Dans cette page je ne vais pas vous apprendre grand chose sur les problèmes sociaux provoqués par l'extrémisme musulman. Les médias en parlent déjà beaucoup.  La forte participation au vote est ausi la preuve que les citoyens suisses prennent cette votation au sérieux.
Les Musulmans font du forcing pour que la société occidentale devienne un peu plus musulmane.

   Le foulard islamiste, refus des jeunes filles de faire du sport en short, refus pour les femmes de se faire soigner par un homme, l'usage de la piscine à des heures séparées pour les hommes et pour les femmes. Je n'ai pas noté ce que les musulmans réclament pour adapter les sociétés occidentales aux pratiques culturelles musulmanes.

    Il y a aussi un autre élément qui a poussé les votants a refuser les minarets :
Un des fils du Président Kadhafi et son épouse, ont été retenus par la justice suisse pour mauvais traitements à domestiques, en représailles, les Libyens retiennent deux citoyens suisses pour entrée illégale sur le territoire libyen. C'est la guéguerre  entre la Suisse et la Libye. La Suisse a des lois. Si ces Kadhafi ont fait des choses répréhensibles sur le territoire suisse, il est tout à fait normal qu'ils soient jugés. Le gouvernement libyenne a fait pression pour que le gouvernement helvétique passe l'éponge.
     Les Suisses, comme les Européens en ont, surtout, marre des problèmes que posent les islamistes chez eux. Ils vivent mal les  problèmes liés à la montée de l'islam dans le monde. L'Irak, l'Afghanistan, l'Iran, le Pakistan, les attentats terroristes. L'engagement de troupes de l'OTAN  (même si la Suisse n'a pas envoyé de troupes) pour essayer d'endiguer les extrémistes fanatiques  musulmans.  L'affaire des caricatures de Mahomet au Danemark, on se souvient aussi des menaces proférées contre un écrivain britannique, Salmam Rushdie;   les coups de fouets à des jeunes filles pour port de pantalons au Soudan, les exécutions et les mains coupées sur les places publiques, la "justice de la sharia", les lapidations de femmes pour adultère. Cela n'arrête pas. Le ras-le-bol se comprend. Il n'y a rien de populiste là-dedans.
     Prenons l'exemple des caricatures de Mahomet au Danemark. Que les islamistes soient contrariés par ces caricatures qui ne mettent pas en valeur leur Dieu, cela se comprend. Mais ces gens qui ont fait ces dessins sont Danois et résident dans un pays qui a des lois. Et aux yeux des lois de ce pays, ils n'ont rien fait d'illégal. Alors qu'on leur foute la paix. Que les dessinateurs soient mal vus au Soudan, ce n'est pas le problème des Danois. Chaque pays a ses lois qui doivent être respectées. Ce ne sont pas aux islamistes de "régler le compte" aux caricaturistes qui font leur métier et exercent leur liberté d'expression garantie par les lois de leur pays.
    Pareil pour Salman Rushdie. C'était il y a quelques années mais je n'ai pas oublié. Des Islamistes voulaient faire la peau de cet écrivain britannique (qui a été contraint de vivre caché pendant des années) parce qu'il a écrit un livre qui ne leur plaisait pas. Ces menaces, envers des citoyens occidentaux qui exercent leur liberté d'expression, sont intolérables. 
   J'ai lu ici et là que la Suisse était devenue raciste parce qu'elle a voté à 57% contre les minarets. J'ai moi-même travaillé quelques mois à Genève, en 1972 et récemment (en 2006) j'ai vécu une année dans le Haut Rhin, à deux kilomètres exactement de la frontière suisse. Je me rendais tous les jours à Bâle pour suivre des cours d'allemand. Les Suisses sont des gens discrets et paisibles qui aiment la sécurité et la liberté. Des travailleurs, dont les valeurs sont l'honnêteté, le travail...et la propreté. Ce sont des gens réguliers, pas d'esbroufe ou d'excès chez eux. Ils aiment  l'argent (le calvinisme est encore très présent). Mais c'est pas un crime d'aimer l'argent quand on le gagne honnêtement. La Suisse est  peut-être le pays le plus démocratique d'Europe. Pas de Président permanent de la Confédération, mais un Conseil Fédéral de 7 membres qui  gouvernent le pays en recherchant toujours le consensus.

~~~~~

 

 

Retour à l'accueil