Je suis rentré hier de voyage, 1500km. Un rien, mais beaucoup avec ces jours noirs. Départ Abbeville, Paris, Meaux (77), Saint-Benoit-sur-Loire, enfin Saint-Germain des bois près de Châlon sur Saône.
   J'adore revoir les amis. J'avais prévu descendre jusqu'aux Pyrénées. Le mauvais temps m'en a dissuadé. Ce sera pour les beaux jours...J'ai revu Paris avec son prix de pain exhorbitant : 1,25 € la baguette. mais Paris, ce n'est pas la France. Quand on a les moyens de se payer un appart de trois pièces à 450 000 €, les boulangers font leur beurre. Je suis allé me promener dans le quartier chinois de la Porte de Choisy. Avec un peu d'imagination, on se serait senti à Hong Kong ou à Hanoï, sans les pousse-pousse. Je suis revenu trente ans en arrière, quand j'habitais rue Gandon. A deux rues de la rue de  Choisy. Dans ces années-là, les premiers rescapés des boat-people arrivaient et s'entassaient à 10 par appartement. Mauvaises conditions de vie mais début d'une nouvelle existence à l'abri de la tyrannie.
  J'ai fait une autre visite à Meaux. Une vieille amie des années 68 qui vit avec sa sœur, ingénieur à la météo. Quand je l'ai connue, elle lisait "Histoire de la folie à l'âge classique" de Michel Foucault. Je m'en souviens bien. Le titre m'avait fait une forte impression. Qu'à 20 ans, on lise un truc pareil me paraissait  très fort. Je ne me suis pas trompé car, jusqu'à maintenant,  elle n'a jamais cessé de lire de belles choses et de visiter les plus beaux musées. C'est donc avec grand plaisir que je l'ai retrouvée. Avec sa sœur, elles sont très grandes dames. Elles protègent aussi les pigeons orphelins et les chats affamés.
   J'ai ai profité pour faire un tour dans  fait la cathédrale de Meaux où Bossuet, l'écrivain et le Prélat, faisait ses sermons au XVII ième. Il paraît que la plupart ont été perdus. C'était une époque sans beaucoup d'écriture. Bossuet lui-même n'écrivait que brièvement ses sermons. Il improvisait avec talent. Ca impressionne toujours. 
     J'ai quitté Meaux pour Saint-Benoit-sur-Loire, visite d'une autre amie des années 70 (encore !) Quand je l'ai connue, elle était étudiante en lettres, elle a réussi l'agrégation, a enseigné et travaille aujourd'hui pour la  DRAC Direction Régionale Affaires Culturelles) d'Orléans. Une fille intelligente et ambitieuse. Ancienne Présidence d'une société des Amis de Proust. Elle vit dans une maison en bord de Loire, remplie de livres.
Après Saint-Benoit, je suis allé en Saône et Loire où j'ai visité ma (fausse) filleul (fausse parce que elle a été décrétée ma filleul par ses parents un 25 décembre à la demande de la petite qui avait peut-être 4 ans à l'époque, c'était en 1972, je crois. Bref, une vieille amitié, encore, d'amis Suisse. J'étais content de les voir. Elle habite avec ses deux enfants dans une grande maison à la campagne. C'est bien la campagne, mais c'est mieux la ville !
~~~~~~
Voilà pour les visites.
     La semaine dernière, je vous ai un peu parlé des minarets en Suisse. Ce matin dans le journal Le Monde du 11 Décembre, j'ai trouvé un petit article sur un "tribunal islamique" d'Espagne composé d'une vingtaine de personnes qui venaient de condamner à mort une femme pour adultère. La femme a été enlevée, elle a réussi à s'échapper et à se réfugier dans un commissariat de police. Toujours en Espagne, des groupes de fondamentalistes s'en prendraient aux femmes ne portant pas le voile ou fréquentant les cafés. Ils feraient pression sur leurs parents ou leur mari. Récemment, un adolescent marocain a été agressé parce qu'il avait joué au football avec des jeunes non musulmans de son village "Bien que beaucoup de victimes hésitent à porter plainte, les incidents impliquant ces "brigades de la morale" se multiplient", a expliqué un responsable de la lutte anti-terroriste au quotidien El Periodico".
     Sans vouloir mettre de l'huile sur le feu ou apporter de l'eau au moulin de l'extrême droite, je pense qu'il ne faut pas se voiler la face : nous allons avoir un gros problème avec les extrémistes musulmans si nous limitons pas leur montée en puissance.
Sur ce, je vous souhaite une bonne semaine.

 

 

 

 

 


ALIM0003
La cathedrale de Meaux




ALIM0008
L'église de Germigny des prés



ALIM0018
Une église sans nom avec son clocher décoré en pays de Bresse

 

 

 

 

Retour à l'accueil