Mes amis du Perche, où je suis invité samedi prochain, ne disent pas qu'ils habitent dans l'Orne mais dans le Perche, et ils ont raison. La Révolution Française, en découpant le territoire français en départements, a fait une connerie. Les gens aiment appartenir à une région. Ils sont locaux avant tout. Ils sont sûrs que la saucisse du Perche est meilleure que celle de la région à côté. Il est inutile de les contrarier, une bonne saucisse n'a jamais fait de mal à personne, d'où qu'elle vienne...Il n'y a qu'une chose qui m'importe aujourd'hui, c'est qu'ils restent profondément européens.

      **

  Nous sommes lundi, et demain je serai en route pour un petit village du Perche. Je suis invité à une fête à l'occasion des 40 ans de mariage d'amis de longue date. C'est en 1969 que j'ai rencontré Sygmund. Nous avons voyagé dans le même avion en partance pour Londres, je n'oublierai jamais le nom de la compagnie, c'était Skyways. L'avion, c'était un AVRO 748, un avion à hélices. Il pouvait transporter jusqu'à 48 passagers à 454 km/h. C'était mon premier vol. Aujourd'hui on en rigolerait de ce voyage, mais cette compagnie était assez efficace, elle embarquait ses passager en autocar Place de la République à Paris, les transportait en avion de Beauvais à Lympne (près de Folkestone), un nouvel autocar nous emmenait jusqu'au centre de Londres, le voyage durait normalement 7 heures.

  A cette époque, Skyways était la seule compagnie qui utilisait l'aéroport de Beauvais et de Lympne et par comble de malchance la valise de Sygmund a été perdue. C'est à cette occasion que nous avons fait connaissance. Il a réussi à se faire engager pour un mois dans l'hôtel où je travaillais déjà. Nous étions en Juillet 1969. L'année, le mois où le premier humain a marché sur la lune, occupés à des taches de ménages à l'hôtel, c'est aussi moi qui préparais le breakfast pour les clients. Je garde un très bon souvenir de ces mois d'hotelerie sous le ciel londonien. 

  Depuis, nous sommes restés amis. Sygmund, Alsacien d'origine, a travaillé dans une grande banque d'investissements après avoir raté son entrée à l'ENA. Je ne pense pas qu'il regrette beaucoup cet échec.  Echouer à l'ENA est toujours très valorisé dans un CV. Il a maintenant une belle famille et une jolie maison dans le Perche.

  Voilà donc 44 ans que nous nous connaissons. C'est quand ces chiffres sont allongés que l'on mesure le temps qui est passé depuis ce voyage en avion et aujourd'hui. Je suis bien heureux que nous sommes encore de ce monde, mais vu notre âge, nous savons que les dernières années seront courtes. Comme parler de la vieillesse est un sujet qui fâche, on parle des enfants qui grandissent vite et on oublie un peu le reste.

 

**

 

  Je serai absent pour une bonne semaine. je n'emporterai pas d'ordinateur avec moi. Je prochaine page sera donc datée du 7 septembre, je serai à quatre jours de mon prochain départ pour Bangkok. Je suis loin d'être blasé de la Thaïlande, je vais à Bangkok comme d'autres vont à Saint Paul de Vence, j'y ai maintenant mes marques, mes repères, cela me suffit pour passer des jours tranquilles.

**

  Sans compter mon long voyage en 2005 jusqu'en Nouvelle Zélande, j'ai compté 15 voyages en Asie et en Amérique, de 2007 à cette année. Sur les deux dernières années (2012 et 2013, avec mes prochaines réservations fin 2013), j'ai dépensé  4800 € en billets d'avion.  Vous faites le calcul, cela fait 200 € par mois, pas plus. Cela fait tout juste un peu plus d'un paquet de cigarettes par jour. Les fumeurs ne savent pas ce qu'ils perdent en achetant tous les jours leur paquet de cigarettes à 6,50 €.

*****

****

***

**

*

Retour à l'accueil