Aéroport de Incheon, Séoul.

Aéroport de Incheon, Séoul.

Blog du 23.01.09 à Séoul.

    Me voici arrivé à Séoul, Corée du Sud. J'ai fait un bon voyage. J'ai rien mangé à l'aéroport avant l'embarquement, le lendemain matin, nous avons reçu une petit déjeuner correct dans l'avion. Un plat de poisson et un yaourt. Asiana Airlines est une bonne compagnie. Rien à voir à les compagnies américaines qui font des économies sur la nourriture. L'aéroport de Séoul était très calme à 8h30 du matin.  Dans cet aéroport on parle peu et quand on parle c'est à voix basse. La Corée m'apparait comme un pays qui fait dans la discrétion. Les vendeurs des free shops se tiennent debout au garde-à-vous devant leur stand. Ils vous regardent quand vous passez. Un américain, en passant, m'a signalé des douches gratuites à disposition des voyageurs, savon et serviette compris. Déjà dans l'avion on a eu droit à une brosse à dents et dentifrice. J'ai donc pris une bonne douche qui m'a bien réveillé. L'internet est aussi gratuit. Décidément, cet aéroport est une merveille. Mon nouvel avion est affiché pour 14h20. Je suis perdu. Avec les nombreux décalages horaires on a des difficultés pour connaître le durée d'un vol. Je trouve toujours des vols avec de longues escales et avec des horaires inconfortables. C'est ainsi que je réduis mes frais de transport. Je peux trouver un Paris/Bangkok pour 450 euros aller et retour.

..........................................................
Je me remets un peu de mon aventure avec Garuda. Je pourrais écrire mon aventure symbolique où rien ne s'est vraiment passé. Un désir sexuel toujours présent mais jamais concrétisé. Le bal des maudits. Le roman gothique anglo-saxon où l'ombre remplace la lumière. Des personnages sans visage. Hier Garuda m'a parlé des mauvais esprits qui parfois la dérangent. Elle m'a raconté qu'en France les esprits la pourchassaient dans la maison de son mari, une maison ancienne. Elle me disait que les mauvais esprits aimaient les vieilles maisons et les vieux meubles, ils fermaient et ouvraient les portes. Les esprits de cette maison fermaient même les portes. Une fois, elle s'est retrouvée enfermée, son mari est venu la délivrer après une heure. Une autre fois ils l'ont attaquée sur son lit. Elle sent quand il y a des esprits dans une maison. Ils attaquent quand elle est toute seule. Elle portait une croix en permanence autour du cou pour se protéger (elle catholique). De belles histoires à raconter. Elle mélange beaucoup le bouddhisme et le catholicisme. C'est un peu normal quand on habite en Thaïlande.

Demain : la France.
 

Retour à l'accueil