Beaucoup d'oiseaux en cage en Thaïlande. Il y a plusieurs explications, mais je n'en connais aucune.

Beaucoup d'oiseaux en cage en Thaïlande. Il y a plusieurs explications, mais je n'en connais aucune.

    La température se fait un peu plus froide. L'hiver sous les tropiques. Je m'étais habitué à mes 25 ou 30 degrés. Je vais survivre à 5 degrés de moins. Question finances, je dépense toujours le minimum. Je fais le maximum avec le minimum. Régime alimentaire strict. Mon séjour me fera perdre 6 kg. Ce soir, c'est ma dernière soirée en Thaïlande. Je veux manger quelque chose spécial.

   Maintenant quelques mots sur ma charmeuse de serpents : Garuda. J'ai déjà beaucoup écrit sur elle. Je vais quand même essayer de clôturer avec les derniers échanges que j'ai eu avec elle. Hier soir, je l'ai revu.  Elle m'a jeté un : " I don't want to talk to you anymore". (Je ne veux plus vous parler). Un anglais parfait. Son regard méchant confirmait. Elle ne voulait plus entendre parler de moi. Une fille qui voulait m'épouser quelque jours plus tôt. C'était terminé. Moi aussi, je ne voulais plus d'elle. J'avais mon compte.

   Ce matin, à 5h30, je l'ai quand même revu (de loin) dans l'entrée de la banque assise exactement là où je l'ai vu pour la première fois quand je me suis protégé d'un orage. Je me suis approché, elle m'a vu, elle a grogné quelques mots incompréhensifs et s'est remise à lire, je lui ai quand même proposé un café qu'elle a refusé. Voici la fin d'une histoire, du moins la fin d'une partie.

    J'ai appris par la suite qu'elle devait voir sa fille. Elle a été mariée et a une fille de 12 ou 13 ans que j'ai rencontré une fois. Je ne sais pas grand chose de cette petite car elle n'a pas dit un mot au cours de notre rencontre. Son anglais n'était peut-être pas suffisant. Elle devait donc revoir sa fille qui habite dans un foyer. Elle n'a pas pu la voir parce qu'elle a perdu son sac. Elle m'a aussi parlé d'une soirée qu'elle a occupé à danser. Elle m'a dit qu'elle est passé une fois à mon hôtel pour dormir. La réceptionniste lui a refusé l'entrée sans m'avertir. Le lendemain la réceptionniste m'a dit que Garuda était folle. Apparemment sa réputation était faite. Suite à d'autres avis, j'ai réalisé qu'elle était bien connu du quartier. Un autre soir, j'ai essayé de lui trouver une chambre. Tard dans la nuit, nous avons trouvé une chambre sans fenêtre. Garuda a demandé au réceptionniste d'ouvrir la télévision pour regarder CNN.

   Il faut que je dise quelque chose sur la soirée qui a précédé la recherche de la chambre. Pas très jolie la soirée. Elle était par terre, sur le trottoir, avec ses dessins devant elle et continuait à en fabriquer à la chaîne. Je pense qu'elle avait déjà bien bu quand je l'ai rencontrée. Elle va vite pour boire les bouteilles de bière forte de 65 cl. A 21 heures, elle était bourrée comme un coin. J'ai eu la mauvaise idée de l'informer du refus de mon hôtel de la laisser entrer. Elle s'est mise dans une colère épouvantable. Un vrai délire. Elle criait. Tout le monde entendait et se demandait bien ce qu'il se passait. Elle en voulait aux Thaïs en anglais, elle disait qu'ils étaient sales et bien d'autres choses que j'avais de la peine à comprendre. Elle disait toujours THEY (ils) pour les Thaï.  Elle s'est aussi allongée au cours de son délire. Je ne savais pas quoi faire. En fait, je n'ai rien fait, j'ai attendu que cela se passe.

   Je me fais beaucoup de soucis pour elle. J'ai cherche jusqu'au bout des arguments pour la faire
entrer en France pour qu'elle puisse accéder à des soins. Mais le type de visa demandé ne correspondait plus à sa situation réelle. Je devais la faire entrer en France pour la soigner. Elle m'a parlé de relations avec un Anglais, puis avec Mohamed avec lequel elle croyait être enceinte (c'est moi qui ai payé la consultation à l'hôpital). Elle est très perturbée psychologiquement. Elle a été marié avec un Français qui l'a divorcée. Elle se considère toujours marié. Elle vit au jour le jour et change souvent de chambre. Elle se nourrit mal, boit beaucoup et fume. Les hôteliers la refusent souvent à cause des dettes qu'elle laisse derrière elle. Quand elle parle, c'est souvent du n'importe quoi. Je ne sais plus quoi faire pour l'aider.

Retour à l'accueil