Dur, dur, le retour, blog du 29.11.08.

Comme un retour de vacances, je me sens bizarre. mon excitation est toujours là, pourtant je n'ai plus de quoi m'exciter. Je suis de nouveau à la maison au calme. L'imprévu n'est plus mon lot quotidien. Plus de jours d'errance dans les rues ou les supermarchés. Je suis rentré dans ma petite maison et il pleut comme souvent ici. Je ne peux plus rêver, j'ai maintenant de la boue sur les chaussures. Tout est resté comme avant mon départ.. Les taupes continuent à vivre leur vie de taupe et moi j'essaie vainement de les chasser de mon territoire.

   J'ai installé hier de nouvelles étagères. J'ai toujours manqué d'étagères. J'ai maintenant une radio dans ma chambre. J'écoute régulièrement Jeux d'Epreuves sur France Culture. Xavier Houssin fait partie de l'équipe des chroniqueur. Ils sont quatre intervenants qui ont lu quatre livres. Ils discutent des livres. J'ai aussi suivi une émission sur Claude Lévi-Strauss. Le célèbre ethnologue à eu 100 ans cette année, voici quelqu'un qui a la santé. Il doit beaucoup sa célébrité à Tristes Tropiques qui, selon ce dernier n'est pas ce qu'il a fait de mieux. Le livre a permis de la faire connaître au grand public.

   J'écoute France Culture au lit pendant la journée ! Aujourd'hui, j'ai encore eu droit à Jeux d'épreuves, mais Xavier Houssin n'était pas là. Les journalistes invités ont bien esquinté le dernier livre de Georges Perec (l'art et la manière..).Il semblerait que, cette fois-ci, Perec est allé un peu loin dans l'expérimentation de l'espace littéraire et s'est fait tailler un joli short. J'ai aussi repris le livre de Gonzague Saint Bris sur La Fayette. Je ne sais pas comment La Fayette a réussi  à sauver sa tête. Mais son expérience en Amérique n'a pas été vraiment reprise par les révolutionnaires français. La télé ne m'a pas apporté de bonnes nouvelles récentes. Un attentat islamiste à Bombay, 200 morts et plus de 300 blessés. Je ne supporte plus ces gens qui tuent des innocents pour faire parler d'eux. Une stratégie militaire de malades. Il se fait tard dans la Somme, ce département humide de Picardie. Portez vous bien.

Retour à l'accueil