le gros machin de Buffalo !




Après deux jours ou un jour et demi à Buffalo et aux chutes de Niagara, côté américain, j'ai décidé d'émigrer de nouveau aux Chutes, côté canadien.
Buffalo, c'est rien :  Un petit aéroport, j'ai dû y retourner pour vérifier l'enregistrement de mon billet d'avion, un  bâtiment, genre palais de Ceausescu, des quartier pauvres et délabrés, des routes en mauvais état.
J'ai quitté cette horreur pour Les Chutes côté américain. Pas mieux, si on met de côté le Casino, son bâtiment d'acier et de verre, tout neuf. Les routes sont défoncées et, à part les Chutes, il n'y a rien.
Le souvenir de mon passage : le bon repas genre buffet "à volonté" avec un verre d'eau ou un soda. Vin ou bière étaient en supplément. Pour 20 dollars américains, on pouvait se régaler. (J'ai déjà vécu ça à Las Végas). Il y avait des crutasés, des grosses pattes d'une bestiole de mer, sans pinces...? Les amateurs avaient l'air de se régaler.
Pour me faire plaisir, j'ai pris une chambre dans l'hôtel que j'avais remarqué lors de mon dernier passage, mardi dernier, je suis donc de nouveau à l'hôtel chez Confort Inn. c'est la classe. Mieux qu'un Ibis avec un bain et un petit balcon. En ce moment, ils cassent les prix. Sans parking, j'ai eu la chambre pour cent dollars canadiens pour deux nuits. Moins cher qu'un hôtel Formule Un.
Nous sommes maintenant lundi midi. Je quitterai l'hôtel mercredi matin pour prendre mon avion. Ce sera fini pour ce voyage. J'ai traversé onze Etats américains (si on oublie Washington DC qui occupe une place à part) et deux provinces canadiennes. Je ne me sens pas trop fatigué, c'est la voiture qui a fait tout le boulot ! Beaucoup de kilomètres et aussi beaucoup de rencontres. Pas des célébrités. Des gens ordinaires. Des rencontres fugitives (comme on m'a dit). Mais des hommes et des femmes qui m'ont dit quelque chose d'eux. Des Américains, des non-américains qui m'ont parlé de  leur vie en Amérique. Ils n'étaient pas toujours satisfaits de leur sort mais aucun ne m'a parler de quitter l'Amérique ou rentrer dans leur pays d'origine.

PS l'hôtel où je suis (jusqu'à mercredi matin) a le téléphone....
mon numéro de chambre est le 606
...et le numéro de l'hotel est le (indicatif canada) (905) 358-9353
Salut la compagnie
Recevez le petit clin d'oeil d'Alinosdeslorreytos
l'ami des chiens et des moulins à vent

La neige est annoncée pour bientôt sur l'Ontario
Mon pays, c'est l'hiver..
une fois encore le poète avait raison

la chambre à Confort Inn (canada)










le casino des falls, côté Américain, le seul bâtiment qui tient debout




les chutes côtés américain, moins impressionnantes, mais pas moins belles.













Une maison Holloween  oubliée

















































Retour à l'accueil