Today is the remembrance day. Le jour du souvenir. Le 11 Novembre. Le jour du souvenir en mémoire des  hommes et les femmes qui sont partis plus tôt pour que d'autres vivent libres. Ce n'est pas rien. Il ne faut pas oublier. Les Canadiens l'appellent comme les Anglais le jour du souvenir. Pour les vieux, comme moi, on sait qu'il ne faut pas oublier. En leur mémoire, mais aussi pour leurs familles. Les jeunes ne comprennent pas toujours le sens le cette journée. Comme ils ne comprennent pas forcément le sens de l'histoire. Ils ne savent pas ce qu'est une guerre. C'est abstrait tout ça. La guerre vidéo, ils savent, mais le reste. Même le bon western, c'est de la préhistoire.
 La guerre en Afghanistan, aussi, soulève parfois l'incrédulité. Qu'est-ce qu'on fait en Afghanistan ? Beaucoup trop de gens sont pacifistes, parce que c'est toujours bien de se dire pacifiste. Ils attendent gentiment qu'une bombe leur sautent à la figure comme j'ai attendu les attaques du 9/11 contre le World Trade Center. Presque 3000 morts civils. Les islamistes ont montré leur force à l'occident. C'était trop pour moi. La blessure est encore là. Je ne vois plus les Musulmans (ou Islamistes) de la même manière. Je pense que les Musulmans devraient faire le ménage chez eux, dans leurs rangs pour retrouver la respectabilité à laquelle ils devraient avoir droit.
Mais ne faisons pas du 11/11 un jour du souvenir contre le terrorisme.
Je suis à Niagara falls. Les chutes de Niagara. J'ai dormi sur le parking d'un supermarché ouvert toute la nuit. Je n'ai pas vu beaucoup de clients nocturnes, aller faire leurs courses quand tout le monde dort. Je me sentais en sécurité (le sentiment de sécurité est relatif et tragique). Il ne faut pas trop y penser. Quand on peut, il vaut mieux éviter de s'exposer inutilement.
Je vais maintenant tenter de voir quelque chose des Niagara falls. Il y a du piège à touristes là-dedans. On profite du touriste pressé qui ne veut pas gâcher son plaisir en faisont trop attention à l'argent. Porte ouverte à l'arnaque.



Le propriétaire, un Grec émigré, qui a réussi dans la restauration où j'ai pris mon petit-déjeuner complet pour 15,79 $, j'ai assez pour la journée






















encore une dernière photo du Centre de Toronto

Retour à l'accueil