Après une nuit tranquille mais froide, je suis allé vadrouiller dans le coin de la tour CN située dans  le centre ville, quel'on peut voir sur une photo sur ma page précédante. Je la trouve pas mal. Haute de 553 mètres, elle est dans le vieux centre de Toronto. La ville est immeuse. Il est difficilede s'y retrouver mais le vieux centre est sympa, avec ses étudiants, ses vadrouilleurs, ses bistros, théâtres, etc....Il a des vieux tramways. Ca lui donne un caractère vieillot. Malheureusement pour moi. La voiture m'encombre de trop. Je n'ai pas les moyens de lui payer une chambre d'hôtel ! Tans pis, elle et moi, continuerons notre route ensemble, comme deux compagnons de route inséparables.
La
neige a commencé a tombé à midi. mais c'était une fausse alerte. J'attends avec un peu d'appréhension, la vraie neige, celle qui m'empêchera d'avancer. Il paraît que la voiture est équippée de pneus quatre saisons. Ce n'est peut-être pas suffisant pour le Canada. Je suis à quelques centaines de kilomètre de Buffalo. Si cela va trop mal, je retourne chez Avis raclamer une voiture correctement équipée pour terminer mon séjour.
Je
suis un peu tranquille pour deux heures  à la bibliothèque principale de Hamilton. A part que les chiottes ont des ouvertures impressionnantes. Pas des dégradations. Voulu par le maître d'ouvrage. en Amérique, ils sont obsédés par les déviances sexuelles. L'alcools c'est pareil, on ne peut pas quitté le magasin "spécial" où on vend de la bière, du cidre ou n'importe quel alcool, dans que le produit ne soit dans un sac opaque. Des malades. D'ailleurs au sujet des chiottes, je viens d'écrire au responsable de la bibliothèque pour lui dire de se faire soigner. Mon temps de tranquillité se termine. Ma voiture est sur un compteur...Je voudrais éviter le ticket.
Demain les chutes de Niagara.






quelques chichés du Centre de Toronto, centre des affaires...






Retour à l'accueil