je me suis décidé de remonter un peu le Saint Laurent jusqu'à la Ville de Québec. Comme toutes les grandes villes, elle est d'un accès difficile. Mais une fois que l'on est dedans on y est bien. Hier soir, je suis sorti de ma voiture pour aller flaner dans le Vieux Québec. Il faut grimper pour arriver Rue Saint Jean. Mais là sympa, les café-tavernes, les éclats de voix de étudiants vers 23 h 00. Le bruit du tam-tam qui se répandait dans la rue et les danseuses que je voyais à travers la vitre. C'était ma petite sortie. Avant je me suis goinfrer de muffins et de gateaux au sirop d'érable. Je regrette mes excès pour les conséquences sur ma ligne mais ne regrette pas le plaisir que j'ai eu.
 Je suis mainenant aux Trois Rivières, à quelques encablures de Montréal. Il y a un brouillard à couper au couteau. Ce n'est pa bien grave car même perdu dans cet espace, je me sens bien et détendu dans ce pays où les gens sont sympas et directs pas de chichi avec les québécois. Et ce sont des lève-tôt. à 5 heures du matin, les voilà déjà qui vont au boulot, dans le brouillard et le froid. Je crois que le Français auraient beaucoup à apprendre ici.

J'ai maintenant un problème de gestion de photos. Il n'y aura qu'une seule photo cette fois-ci. Vous voyez ici une tente, il y en a beaucoup ici, installée pour l'hiver. Ell protégera la voiture de la neige.



Retour à l'accueil