Ce titre m' a toujours intrigué. A cause de solitude ? de coureur de fond ? je me sous toujours demandé, d'ailleurs, ce que pouvait bien être un coureur de fond. En regardand sur google j'ai appris l'origine du titre. Il s'agit d'un film. Je ne vous en dit pas plus. Pour moi le titre n'est pas important, c'est le titre mystérieux qui l'est.
Ce soir, je me rends compte que ma libération approche. Cette phase de travaux de rénovation touche à se fin. Je vais devoir penser sérieusement à un prochain voyage. Cela devient préoccupant car je suis dans le vide. Le choix est trop grand. Je peux retourner en Nouvelle Zélande comme aller en Pologne ou en Suisse. Je suis un homme de pélerinage. Un "has been" on pourrait dire aujourd'hui. Je suis un homme du passé. Revenir dans un endroit où j'ai vécu m'émeut toujours. Effet garanti. Revoir les vieux amis me fait le même effet. Quand je pers quelqu'un, je fais la gueule. Et pourtant découvrir un nouvel espace me plaît aussi. J'ai une monté d'adrénaline énorme. Ma tension en prend (temporairement) un coup.
Aujourd'hui, je pense revenir là où je suis déjà allé, comme aux Etats-Unis ou en Nouvelle Zélande. J'ai du mal à choisir un pays où on ne parle pas Anglais (ou français).  J'ai beaucoup aprécié la Thailande, mais impossibilité de parler avec les habitants......et la pratique religieuse trop ostentatoire me fatigue. L'art païn n'existe pas dans ce pays. Au se croirait au Moyen Age en Europe. Je n'ai pas beaucoup de choix, si je ne choisis pas une île com Guan ou les Iles Fidji. Les îles sont pleines de traditions religieuses. On voue un culte sans limites aux ancêtres. Moi qui ne sait même pas dans quelle fosse commune sont enterrés mon père et ma mère....Que faire chez les ancêtres des autres ? Aller dans un pays très catholique ne m'excite pas outre mesure. j'ai entendu hier, sur France Culture une émission sur l'Opus Dei. Eh bien c'est pas beau tout ça. Les femmes qui ont épousé Jésus. J'en tremble d'inquiétude. Et l'autre qui met met un espèce de corset en en mailles metalliques pour souffrir un peu plus. Et l'autre encore qui voit son corps comme un frein à sa ferveur religieuse..."Maman bobo, ce que tu m'a fait n'est pas beau" Il y a gens qui me font peur. Et ces religieux qui ont caché Paul Touvier à la justice des hommes....C'est crai chez ces gens-là seule la justice de dieu compte. dieu a bon compte.
Voilà, il est maintenant tard. Et je ne sais pas où aller.
J'arrive à noircir des pages. Pourquoi écrire ? Parler de soi.Beaucoup de mes amis ne parlent pas d'eux. J'ai des amis depuis 40 ans et, chez certains je n'ai jamais eu droit aux "états d'âme". Peut-être n'en ont-ils pas ?
Il me reste à vous saluer, cher(e) ami(e),il doit se faire tard aussi pour vous.
Alinos bien vivant mais fatigué.
Retour à l'accueil