Blacks extrémistes aux US (blog du 21.04.08)

   Je suis rentré en France sur un vol Swiss Air le vendredi 11 Avril, la classe, les Suisses !  L'apéritif et le pinard compris sur le plateau-repas du billet economy. Je me souviendrais du vol aller United Airlines, j'avais le gosier au sec, rien à boire  jusqu'à Los Angeles ! Rien de comparable avec les Suisses. Avant de quitter les Etats-Unis, je suis passé en voiture par  Leimert Park, un quartier afro-américain de L.A. J'ai entendu de la musique, des percussions. Je  me suis arrêté. C'était pourtant un endroit public, j'ai vite vu que je n'étais pas le bienvenue. Une douzaine de musiciens qui jouaient une musique très rythmé, même rythme très cadencé, obsessionnel. Des danseuses afro-américaines se déhanchaient sur une  piste de danse improvisée. Toujours la même chose, cela tournait à la transe. Je m'attendais à une scène de vaudou ou quelque chose de ce genre. On était loin des danses occidentales comme la valse ou le slow. Avec cette musique, on dansait sûrement pour éloigner les mauvais esprits. Apparemment ces Black-Américains apprécient plus la musique traditionnelle africaine que le Jazz de la Nouvelle-Orléans. J'ai pris des photos. Les spectateurs m'ont vite remarqué. Ils m'ont adressé de sombres regards. J'ai pensé qu'il était temps de partir. Il y avait aussi des stands où on pouvait manger de la nourriture typiquement africaine. par de Hamburgers. Des livres étaient exposés, les titres que j'ai relevés : Black Panthers, Malcom X. Je voyais bien que j'étais ailleurs dans une Amérique de la contestation dure afro-américaine. Je suis parti sans apprendre plus sur cette manifestation culturelle. La paix sociale entre les Black-American et les "Autres Américains" est toujours fragile.

Salut à tous et bon vent à chacun !

 

~~~~~~

Retour à l'accueil