The Spirit of Saint Louis (blog du 04.04.08)

The Spirit of Saint Louis (blog du 04.04.08)

Le Spirit of Saint Louis (blog du 04.04.08)

(Deux photos ont disparu du blog en quelques années)

Je suis de retour sur la Côte Ouest des USA.  Je suis maintenant au sud de Los Angeles, à San Clemente exactement. Hier j'ai eu une journée calme au bord de la mer. J'ai quitté le désert, je suis descendu tranquille vers San Diégo, j'ai passé de très belles plages où il n'y avait personne pour en profiter. Nous sommes en avril. Ce n'est pas la bonne saison pour la baignade et l'eau doit être fraîche.
   Hier, c'était différent. Je me suis arrêté à San Bernardino. Une ville en bordure du désert. Le Centre Commercial n'avait pas grand monde. J'ai demandé au vigile si il y avait une raison spéciale pour expliquer cela. Il m'a répondu que les gens préférait aller ailleurs en cette heure de la journée.
   Je suis allé ensuite à la bibliothèque municipale pour faire marcher mon ordinateur. Apparemment j'ai dérangé un SDF qui m'a sérieusement agressé verbalement par rapport à son téléphone portable. Il est parti et a menacé de revenir pour me régler mon compte. Ce malade mental m'a quand même inquiété et j'ai quitté sans tarder la bibliothèque. Le personnel n'a pas bougé d'un pouce pour me rassurer. Pas un garde, personne.
   Le soir, j'ai fait une toute  autre rencontre quand je me suis arrêté dans une petite station d'essence située dans une banlieue bourgeoise. L'employé a remarqué ma casquette marquée France. Un Arménien. Il m'a parlé en français et m'a offert un café. Nous avons parlé de la France. Je lui ai demandé comment il avait débarqué en Amérique. Il m'a dit être allé un jour, en 1989, à l'ambassade des Etats-Unis de Erevan (Roumanie), il a déposé une demande de visa qui a été acceptée. Les Soviétiques ont donné leur accord. C'était fait. Il a été le premier surpris. Il m'a demandé d'écrire sur le génocide des Arméniens de 1914. Il m'a aussi parlé d'Aznavour. Faire des rencontres comme celle-ci au cours de mes déplacements, est un vrai rafraichissement. J'ai l'impression que le monde est un seul et même pays. Ces frontières sont en grande mascarade qui fait beaucoup de morts en essayant de les protéger. J'ai quitté ARAM (l'Arménien) avec regret, j'ai couché das ma voiture à la station service, en toute tranquillité.

    Je me suis baladé une journée à San Diego, une grande ville avec un port militaire en eau profonde. Le porte-avion USS Midway est mouillé dans cette rade et est maintenant transformé en musée. Une belle visite. Demain je serai à Los Angeles chez Laurence. Il me reste quelques jours avant mon retour sur France. Pour passer le temps, je lis des bouquins dans ma voiture, en ce moment je lis les aventures de Charles A. Lindberg. Le grand héros américain qui a traversé solo l'Atlantique en 33 heures sans escale à bord de son avion "Le spirit of Saint Louis". J'avais appris son exploit à mon école primaire en France.

Alinos des lorreytos
l'ami des bêtes et de moulins à vent. 

 

 

Retour à l'accueil