Blog du 30/07/22. Hier après-midi, j'ai eu un long entretien téléphonique avec mon mentor, Dierk. Un vieil ami des années 60 qui m'a toujours bien conseillé. Nous avons parlé de nos âges, de son travail et du mien.
    L'avenir de mon blog est mon sujet de préoccupation. Qu'est-ce que je vais en faire. Je dois trouver une chute, comme on dit. Dierk qui s'y connait en écriture (il est professeur d'université), ses conseils sont toujours de bons conseils. Il m'a suggéré d'écrire le livre de ma vie en m'éloignant de mon vécu et de mon blog. J'ai bien compris sa proposition, je lui ai dit tout de suite que je n'avais pas les qualités littéraires pour faire ce travail. Je sais que les biographies intéressent certains lecteurs en ce moment. Il faut quand même savoir écrire.
     Pour me sortir d'affaire, je vais faire appel à un autre ami : Xavier. Il était dans l'école de service social avec moi. Nous avons rédigé ensemble un mémoire sur les SDF (Sans Domicile Fixe). J'ai tout de suite vu que c'était lui qui savait écrire. C'est lui qui a mis en forme le document. Il a écrit un livre sur le service social et la psychiatrie. Il a ensuite fait une école de journalisme, écrit des articles littéraires, il a  été chroniqueur littéraire, écrit des livres, travailler dans l'édition....
  Je vais proposer à Xavier d'écrire un livre à partir de mon vécu, en utilisant mon autobiographie déjà et mon blog. Je ne sais pas ce qu'il va me dire. Il me dira peut-être non tout de suite. S'il accepte, il y aura une partie fiction. Ecrire un biographie sur un inconnu, un rien (comme dirait Macron), n'intéressera personne. On verra bien ce qu'il me proposera. D'ailleurs, en ce moment, il prépare un nouveau livre, il n'aura peut-être pas le temps d'examiner "ma commande"...

 

Retour à l'accueil