Retour à la maison. Je n'ai qu'une envie : me reposer. Je suis parti le 9 et nous sommes le 23.  En quelques jours, je n'ai rencontré que quelques amis mais j'ai fait 1000 km en voiture et 1700  en  train. Je suis allé à la mer. J'ai même nagé. Pour la première fois en mer depuis 40 ans. La dernière fois c'était à Saint Raphaël dans le Var où je me suis fait piqué par une méduse ou une bestiole de ce genre. Je m'étais senti transpercé par un courant électrique foudroyant. Une expérience qui te coupe le désir de te baigner de nouveau. Je suis rentré en bon état. Pas de chute et d'intoxication alimentaire ni trouble quelconque. Ma valise était lourde à traîner. Je ne savais pas qu'il ferait beau en Normandie et à Paris. Un peu plus frais qu'à Cannes, mais beau, parfois plus que beau. Nous avons frôlé la canicule. 

    J'attends aujourd'hui une visite.. Ma première visite en 18 mois : ma copine de Los Angeles. Elle en a terminé de sa vie américaine et pris sa retraite. Elle a cessé de vendre de la robinetterie de luxe pour les riches d'Hollywood. Je pense qu'elle aimait ce boulot qui était bien payé. Elle a aussi vendu sa maison à Torrance pour s'installer (un jour) définitivement en France. Voici encore une expatriée qui rentre à la maison après plus de 40 ans à l'étranger.

La vie politique française.

    J'ai voté par procuration aux élections législatives. C'est le candidat Dessens Jean Valery qui a voté à ma place. Un honneur qui m'a bien plu. Il n'a pas gagné, tant pis, ce sera pour une autre fois. Emmanuel Macron n'a obtenu qu'une majorité relative aux Législatives. Il chercher maintenant à constituer une coalition au Parlement.  Avec la gauche se sera impossible, il cherche donc à gauche avec les Républicains. Ce sera difficile la France n'est pas l'Allemagne. Les Français n'ont pas cette culture.  Depuis la Révolution Française, les Français, et surtout leurs dirigeants, aiment la castagne. Partager le pouvoir et faire des compromis les fait sourire. Nous en sommes toujours là. C'est bien triste. Nous aimons, nous déteston notre Président/Roi.

    L'Ukraine s'enlise dans la guerre. Aucune négociation n'est en vue. Je ne devrais pas écrire cela parce que la diplomation est une formalité de l'ombre. Avant de faire la paix, on discute beaucoup. Le grand public ne sait rien des tractations qui se font en coulisse. D'ailleurs c'est mieux ainsi. Les gens ne connaissent rien de la diplomatie.

 

Retour à l'accueil