Grammaire.

   La concordance des temps non respectée m'agace. Je n'ai pas du tout le temps d'en parler maintenant, mais  je le ferai dans les semaines qui viennent. Combien de fois j'entends les gens utiliser le présent alors que  le futur conviendrait.  Je vais étudier ça de plus près. J'en parlerai dans le blog.

   Deuxième chose. Il ne vous a pas échappé que le Maire de Cannes, David Lisnard, vient d'être élu ( et bien élu avec 63,38% des votants) comme Président de l'Association de Maires de France. Je ne suis pas de son bord politique mais je reconnais ce qu'il a fait beaucoup pour la ville de Cannes. Durant mes trois années de résident de la ville de Cannes, je lui ai écrit sur différents sujets concernant la Ville de Cannes, il m'a toujours répondu avec quelques lignes manuscrites. Aux dernières élections municipales il a été réélu avec 88% des voix. Son cheval de bataille, c'est la culture. Il vient de sortir un livre écrit avec Christophe Tardieu : "la culture nous sauvera". Editions de l'Observatoire. C'est courageux parce Lisnard n'est pas un littéraire, il a étudié le droit et les sciences politiques. Il est plus à l'aise pour parler de Tocqueville que de Simone de Beauvoir. J'ai encore écouté son discours le 11 novembre devant le monument aux Morts. Ca manque un peu de fluidité. Mais les idées sont là. Je le redis, c'est courageux de sa part. Il ne craint pas les sarcasmes de la part des grands de la littérature, il a raison. Il est une invitation à la lecture, à la compréhension de notre monde et, surtout, à la création. Pour cela, je le trouve de gauche.

......................................................................................

   Je n'ai pas beaucoup de temps ce samedi matin parce que je me suis inscrit à l'Accueil des Villes Françaises et ce matin, ce samedi matin,  c'est précisément le jour officiel de l'accueil des nouveaux habitants, dont je suis. Hier soir j'ai suivi une petite réunion littéraire à la médiathèque de la Ville de Cannes,  en présence de deux auteurs connus (que je ne connaissais pas) David Loenkinos et Hannelore Cayre. Deux heures d'interventions en présence des éditeurs et personnes du cinéma. Ce genre de réunion nécessite toujours un petit effort pour sortir le soir et marcher un heure pour se rendre sur les lieux, mais on gagne beaucoup à entendre les auteurs parler de leurs livres.

Je vous souhaite une bonne semaine malgré le froid qui est attendu.

Je serai à Paris la semaine prochaine.

 

Retour à l'accueil