les gilets jaunes.
les gilets jaunes.
les gilets jaunes.

   Je ne regarde plus vraiment la télé depuis que je suis absorbé par mon déménagement....Quelques images ma parviennent tout de même, elles sont toutes en jaune. Le jaune est la couleurs tendance semble-t-il. La France est dans le populisme. Le gouvernement est surpris, il ne s'y attendait pas. Personne ne s'attendait à cette révolte populaire. Mouvement, ni de gauche, ni de droite. Une révolte non syndiquée. Des gens qui disent payer trop cher leur essence, trop cher leur alimentation, trop cher leurs divers remboursements. Un ras-le-bol social et économique.

   Je me réfère souvent à la Grèce quand les mécontents manifestaient suite à la diminution de leur pouvoir d'achat. Le gouvernement a tenu bon et a fait ce qu'il devait faire dans le cadre du protocole retenu par la Commission Européenne. Aujourd'hui, la Grèce repart...Les mécontents d'hier taisent leur mécontentement.  

   Est-ce que le peuple sait vraiment toujours  ce qui est bon pour lui ? Je me le demande.  Le peuple est trop dans l'émotion et  souvent  l'immédiateté. Il est  impatient comme dirait Emmanuel Macron. Il préfère  le crédit à l'épargne. On a envie de...on fait un crédit.... C'est après que l'on cherche un moyen  pour boucler les fins de mois. Je suis dans la caricature, comme font les dessinateurs de presse qui n'attendent pas les études scientifiques pour "croquer" la réalité telle qu'ils la ressentent.

   Sur ce j'arrête là ma page de cette semaine.

   Je suis vraiment en plein déménagement. Le jour "J" c'est pour lundi matin. J'aurai une voiture pleine, remplie de tout ce qu'il  me restera de mes possessions.

   Je suis soulagé, je me sens léger, comme un obèse qui aurait perdu 20 kg, tout heureux de pouvoir de nouveau marcher sans fatigue.

Retour à l'accueil