George Pérec est un curieux personnage, très attachant. La lecture des Choses m'a beaucoup ému. Je l'ai vécu comme une prise de pouvoir des objets sur les hommes. Thoreau dans Walden, a dit la même chose différemment quand il évoque ce fermier qui travaille toute sa vie pour payer les objets qu'il a achetés à crédit.

George Pérec est un curieux personnage, très attachant. La lecture des Choses m'a beaucoup ému. Je l'ai vécu comme une prise de pouvoir des objets sur les hommes. Thoreau dans Walden, a dit la même chose différemment quand il évoque ce fermier qui travaille toute sa vie pour payer les objets qu'il a achetés à crédit.

Je suis en pleine dispersion.

   Je n'arrive pas à me concentrer sur les élections midterm aux USA. Pourtant, je devrais. A ma grande surprise, Trump le fou a encore des partisans. Les Américains me déçoivent. Il faudrait pouvoir faire une "psychanalyse collective" de l'esprit américain.  Je ne comprends pas comment les femmes peuvent soutenir le Président Trump. Tout le monde sait que ce bonhomme est un affreux machiste auteur d'actes qui mériteraient de passer devant la justice. Les églises américaines traditionnellement de droite sont les gardiennes des valeurs ancestrales de l'Amérique, et soutiennent aussi Trump. Il y a quelques années,  elles ont soutenu George W. Bush, un autre président qui ne jurait que par la bible, un va-t-en guerre notoire.

~~.~~

La grande dispersion.

   je suis en pleine dispersion psychologique.  Vivant seul, je ne risque pas de contaminer grand monde.

   Je suis malade. Début décembre, et pour 7 mois, une machine va envoyer des rayons ionisants dans mon corps. C'est dangereux, mais on soigne toujours le mal par le mal. Le cancer est une bête super-résistante et s'installe durablement dans votre corps. Je vais donc me plier aux docteurs de la médecine de l'an 2018. Et comme on dit.quand il faut y aller, il faut y aller. J'avais prévu un déménagement tranquille en Normandie. Cela se fera un peu dans la confusion, mais cela se fera. 

   Dans une quinzaine de jours, je serai sur les routes avec mes "possessions". Je me débarrasse de tous les objets qui ne rentreront pas dans ma petite voiture. Les voisins sont ravis (je pense qu'ils le sont parce qu'ils ramassent dans l'heure tout ce que je laisse dans le local poubelle. A chaque déménagement, c'est la même ritournelle. Comme je ne veux pas m'encombrer d'objets non indispensable : je jette, je vends, je donne.

   A mon avis, on s'encombre toujours de  trop d'objets que l'on finit par jeter un jour ou l'autre. Quand on ne le fait pas soi-même,  quelqu'un s'en charge à votre place, en général, au décès. J'ai beaucoup appris en lisant  Thoreau (Walden) ou les choses de George Perec qui ont bien développé le côté aliénant de la société de consommation qui nous incite à nous créer des besoins et à accumuler des objets inutiles. Quant à Thoreau, il a construit une petite maison à côté de Concord (Mass) qu'il a meublée sommairement. Expérience d'une vie matérielle simplifiée pour ne gérer qu'un minimum d'objets.sommairement. Il y a quelque années, je suis allé en pèlerinage voir la copie de la maison qu'il a construite de se mains, à côté de Concord (Mass). Elle 

est vraiment petite, et meublée avec l'indispensable pour vivre.

     Si je me disperse, c'est parce que je n'ai pas prévu cette maladie. Personne imagine est touché par le cancer. On croit toujours à sa bonne étoile, celle qui vous fera mourir vieux et en bonne santé....Une mort horrible, c'est bien celles de ces pauvres soldats de la Grande Guerre. Je n'arrive pas à réaliser comment nos aînés ont pu partir en guerre la fleur au fusil, en chantant. Cette guerre n'a pas été anticipée. A croire que le mot diplomatie n'avait pas été inventé en 1914, seul le mot guerre avait suffisamment de consistance pour entraîner joyeusement les jeunes gens vers l'affrontement épouvantable de la guerre 14-18. Et encore on aurait pu s'arrêter là, mais il a fallu en remettre une couche avec la guerre de 39-45. La race humaine est belliqueuse de nature. L'affrontement physique est la conséquence normale des hostilités quand la négociation, la médiation, l'échange, le partage gagnant/gagnant, sont écartés. Les différents conflits que connaît la planète devraient être négociés. Ce sont de vieilles haines entre les peuples qui provoquent les guerres.

   L'Union Européenne, sous la houlette d'Emmanuel Macron, a raison de commémorer ces années de guerre du siècle dernier. Beaucoup trop de jeunes, n'ont aucune idée de ces guerres. Ils font la guerre avec leurs jeux vidéos, et ça les amuse.

Sur ce, portez-vous bien.

~~.~~

Retour à l'accueil