J'ai croisé cet antique triporteur en 2013 sur un trottoir de Pékin,une jolie rencontre.

J'ai croisé cet antique triporteur en 2013 sur un trottoir de Pékin,une jolie rencontre.

   La modernisation des Chemins de fer.

   Les employés de la SNCF feront tout pour empêcher les réformes. Comment peut-il en être autrement ? C'est humain. Les cheminots ont un emploi à vie dans une grande compagnie. Certes, ils ont un travail à effectuer, mais un travail qui leur offre une rente à vie. Ils n'ont pas de problème pour faire un prêt auprès de leur banque, ils peuvent s'endetter, comme l'est la SNCF d'ailleurs. Ce n'est pas un souci car l'Etat est derrière pour aider en cas de problème. 

   Quand la direction de la SNCF et le gouvernement veulent réformer, la révolte gronde. Le slogan favori des cheminots :"sauver le service public". Depuis mon plus jeune âge, j'ai connu de grandes grèves de la SNCF, je me souviens de déplacements de remplacements effectués dans des camions militaires. Il faudrait faire des études sur toutes les réformes faites et à faire et comparer les oppositions des cheminots à celles-ci.

   Pourtant la SNCF ne fonctionne pas trop bien, sans évoquer les terribles accidents des dernières années qui ont fait des victimes, les retards sont nombreux, le confort pour le voyageur reste à améliorer. Sur certains trains tous les WC sont mis "hors service". Je me demande pourquoi ? Je ne veux pas trop prêcher pour ma paroisse mais quand on arrive à un certain âge, il est parfois nécessaire de vidanger rapidement sa vessie. Faudrait-il maintenant se garnir d'une couche pour prendre  le train ? Non, les agents de la SNCF peuvent mieux faire et doivent faire mieux.

   La direction de la SNCF et Le gouvernement essaient de moderniser cette grande entreprise. On promet aux salariés recrutés sous le statut spécial de conserver leurs avantages, n'est-ce pas suffisant pour être rassurés ? Qu'est-ce qu'il leur faut en plus ? Conserver des lignes de chemin de fer sans voyageurs? Pourquoi ne pas les remplacer par des autobus capables de prendre les voyageurs dans les villages reculés ? Même en conservant les petites lignes, les gares peuvent être éloignées de 10 ou 20 km de villages. Avec des lignes de bus, on peut faire mieux et prendre les voyageurs au centre des petites villes de quelques milliers d'habitants.

Sur les médias un sujet en  chasse toujours un autre. 

   En plus d'être intelligent, Macron est un  gros malin. Pour échapper aux réformes sociales (SNCF principalement) il fait un gros coup avec son discours fleuve à la conférence des évêques de France à Paris. Depuis trois jours, on ne parle que de ça sur les médias. J'ai personnellement eu droit à un coup de téléphone, juste à la fin de son intervention. J'étais sur le point de m'endormir quand un ami catho m'a appelé, tout excité par ce qu'il venait d'entendre. Macron, en l'espace d'une heure, était devenu Jésus Christ en personne... Il fallait qu'il manifeste son enthousiasme à quelqu'un. Je ne suis pas un grand catho (c'est le moins que l'on puisse dire), mais je respecte les cathos. Ce ne sont pas des mauvaise gens, surtout en France et aujourd'hui. Et puis, depuis une trentaine d'années ils se font plus discrets sur l'espace public. On voit moins de prêtres en soutanes et de bonnes sœurs coiffées de leurs cornettes. 

   J'ai lu le discours du Président Macron (11 pages dactylographiées). Je trouve qu'il a bien fait de soutenir les catholiques. Au lendemain de son speech, la France est toujours laïque, n'en déplaisent  à messieurs Mélanchon et Hamon et Valls. La gauche est vraiment coincée (comme certains cathos conservateurs d'ailleurs, il faut le dire). Je suis content pour les cathos parce que, depuis que Daech envoie ses tueurs sur les territoires français, on ne parle que de l'islam sur les médias. J'en ai  ras le bol. Et puis je ne comprends toujours rien des disputes islam contre islam. Une mère y perdrait ses petits. Rien d'autre à dire aujourd'hui.

   Je lis deux petits livres d'Amélie Nothomb. Cela faisait bien longtemps que je tournais autour d'Amélie Nothomb. Je savais que c'était grosse pointure, difficile à avaler. J'ai deviné juste. Je viens de lire 40 pages de Métaphysique des tubes. Je ne me suis pas trompé : c'est hard. Voilà une auteure qui a quelque chose à écrire. Çà ne passe pas facilement. Je continue doucement la lecture, laborieusement, mais pas sans plaisir.

Retour à l'accueil