Tête de veau avec casquette.

Tête de veau avec casquette.

La tête de veau !

   Aimez-vous  la tête de veau ? Chirac aime la tête de veau, c'est connu, moi aussi, j'aime la tête de veau. Les ressemblance avec Chirac s'arrêtent à la tête de veau. J'ai de nouveau mangé de la tête de veau dans un petit restaurant de Cannes. La tête de veau me trottait dans la tête depuis quelques jours. J'ai rarement des caprices alimentaires. Le souvenir de la tête de veau remonte à 2005. j'étais de passage à Pau pour prendre un petit meuble à transporter dans le Loiret. Pour me remercier, la bénéficiaire de ce chargement gratuit m'a amené au restaurant pour manger une tête de veau. La tête de veau était présentée dans un plat recouverte d'une serviette. Je ne me souviens plus avec qu'elle sauce elle était servie, mais c'était très bien. Ce jour-là j'ai ce que c'était la cuisine traditionnelle de France. Je me suis régalé.

   Ce midi j'ai essayé de renouveler mon expérience de la tête de veau. Le petit restaurant de Cannes ne pouvait pas rivaliser avec celui de Pau. C'était pareil en plus petit. Je n'ai pas quitté le restaurant avec une satisfaction au ventre. La prochaine fois je choisirai ce que l'on appelle "un bon restaurant" pour choisir de manger une tête de veau.

Le viol du Theo.

   Les syndicats de police et la police des polices cherchent à cacher l'horreur de l'agression en prétextant que l'agression sur le jeune Théo est la conséquence d'un geste maladroit  non intentionnel.

   Ils prennent là les Français pour des cons. Mon parler brutal est en rapport à la situation scandaleuse. Désolé de le dire ainsi, mais tout le monde sait que ce n'est pas facile de faire pénétrer un objet dans un anus de quelqu'un. Je me souviens des difficultés qu'avait ma mère pour me mettre le thermomètre médical dans mon trou de balle.

   Alors, l'anus déchiré sur 10 cm....je n'ose pas imaginer comment les policiers s'y sont pris  pour commettre une pareille agression.

   Les policiers prennent les Français pour des idiots capables d'avaler des couleuvres pour sauver l'image de la police. Il est grand temps que la police française cesse d'être la police de la honte, même si les maniaques sexuels ne sont pas majoritaires dans leurs effectifs. Au moment du recrutement, les candidats devraient être vus par un psychiatre pour éviter de recruter des barbares pervers sexuels.

Retour à l'accueil