Le film Cabaret, c'était en 1971-72, je crois. C'est bon de ressortir ces petites merveilles.

Concert à Paris. Liza a l'air complètement shootée, mais quel résultat !

le Disney Magic

le Disney Magic

Vacances à Cannes.

Vendredi 12 août 2016 

      Cannes ne désemplit pas. Beaucoup de monde sur les plages et dans les rues commerçantes. Les terrasses des restaurants font le plein. J'aime ça. Les vacanciers sont en famille. Ils sont ont une démarche tranquille. Ils ont payé pour faire quelques courses dans de beaux magasins et manger une bonne pizza dans un restaurant du bord de mer. Ils sont légèrement vêtus et chaussés. Certains vont jusqu'à faire quelques achats en maillot de bain. La police des moeurs veille et réprime les excès. J'exagère. La France n'est pas encore un pays musulman...

   Je reconnais, toutefois, que les jambes des petites nanas sont souvent un régal pour les yeux. En cette période la l'année, toutes les filles sont en short. Et cette année la mode est au short rikiki. Je trouve ça un peu ridicule, mais peu importe....D'ailleurs le mot ridicule ne devrait jamais être utilisé quand on parle mode. Les grands couturiers sont des artistes. On ne peut pas leur reprocher de créer des formes nouvelles avec de nouvelles couleurs. Et puis s'habiller comme tout le monde est triste. Même la Chine a abandonné le costume mao des années 70.

    Je suis aussi heureux de voir la Croisette et la Rue d'Antibes faire le plein de visiteurs. Cela donne une bonne ambiance. C'est bon pour les affaires. Le Centre de Cannes est maintenant ouvert les dimanches, au grand dam de la CGT. (le travailleur a droit à une journée de repos par semaine (revendication de années 30....)). Oublions le prêchi-prêcha de la grande centrale syndicale et avançons vers plus de liberté.

  Cannes est une ville agréable quand les restaurants et les magasins sont ouverts, c'est tout l'intérêt de flaner sur la Croisette.  La bataille pour l'ouverture le dimanche est gagnée. Une bonne chose.

   Hier, le Disney Magic,  paquebot de croisières pour les familles,  a déposé ses 2400 passagers. J'étais ravi de voir sa silhouette qui rappelle les transatlantiques des années 30. Un paquebot mouillé dans la baie de Cannes, ça décoiffe. Avec cette mer qui oscille l'été entre le bleu azur et le bleu majorelle. Quoi rêver de plus beau ? Le photographe est dans l'image.

Retour à l'accueil