Samedi 7 Février 2015, 19h40

   L'Ukraine est le théâtre d'une confrontation idiote entre Poutine et les pays occidentaux. C'est un spectacle idiot où un responsable politique (Poutine) veut montrer ses muscles au monde. Et les Russes aiment ça. La Fédération de Russie et l'Ukraine ont du sang mêlé. Ce conflit n'a pas de sens., sinon s'umuser à  "au plus fort'. Poutine est un bel homme,  et bon joueur d'échecs et tout en muscles. Personne n'a besoin d'en savoir plus sur sa vie privée. Son orthodoxie mériterait quand même à nous inquiéter.

  Il faut maintenant q'il se calme. L'Europe et les US ont raison de ne pas vouloir armer l'armée régulière ukrainienne. Même si l'Ukraine perd une partie de son territoire, les bonnes relations avec la Russie reviendront un jour ou l'autre, l'Ukraine est en partie slave. Jl n'est pas nécessaire d'en rajouter. Si des milliers de morts sont épargnés dans ce conflit idiot, cela sera toujours ça de gagner.  Poutine n'est pas Hitler, il ne veut pas conquérir l'Europe. Il va se calmer. Il sait qu'il n'a pas les moyen de faire beaucoup plus. militairement.  Il a montré que la Russie était encore un grand pays. Maintenant, il est temps de ranger les couteaux.

**

Vendredi 6 Février 2015 à 16h00

La montée en gamme dans la rubrique "Horreur" chez les Djihadistes de Daesh.
  L'horreur ne connait pas de limites. Après de décapitations, Ils en sont à  brûler vif en cage un prisonnier militaire jordanien. La vidéo est toujours disponible sur internet, c'est Fox News (chaîne d'info américaine) qui l'offre  à qui veut la voir. Je ne l'ai pas ragardée. Rien que d'y penser j'ai envie de dégueuler. La victime de ce nouvel acte de barbarie est un pilote jordanien dont l'avion a été abattu au-dessus d'un territoire tenu par Daesh. Ces musulmans qui se réclament de Daesh vont finir pas se faire haïr par une bonne partie de la population musulmane. Les autorités de Jordanie sont partis en guerre de représailles mais j'ai lui que la population musulmane de Jordanie dit que ce n'est pas "leur guerre". Je ne sais pas trop ce qu'ils veulent. Comme pour beaucoup de pays musulmans, il existe une vraie crainte face à Daesh.  Ont-ils peur des hommes en armes, plus combatifs, mieux armés, plus déterminés qu'eux ? Ou ont-ils peur du Dieu Allah et du drapeau noir des Djiadists ? 
  Voilà où on est arrivé. On est passé du méchant Al-Qaida à Boko Haram, à l'AQMI, à Al-Tawhid, et bien d'autres groupes d'islamistes, le couteau entre les dents,  qui font parler d'eux en fonction de la terreur qu'ils sèment sur leur passage. Ils s'en prennent à d'autres musulmans et des mégréants, des infidèles, des je-ne-sais-qui, des enfants aussi (surtout ceux qui vont à l'école occidentale).....

   Et je m'en fous des mots utilisés pour qualifier ces horreurs. Quand on brûle un type dans une cage, on n'a pas besoin de beaucoup d'un vocabulaire précis pour qualifier la barbarie.  L'horreur est maintenant parmi nous. La civilisation européenne souffre, les droits de l'homme souffrent, la laïcité est malade, l'égalité homme/femme, la présomtion d'innocence, l'habeas corpus sont dans de sales draps...
   Ne jouons pas trop aux enfants de coeur. les druides doivent faire place aux guerriers. Ces gens sont redoutables et très dangereux. Il faut les arrêter.

**

Vendredi 6 Février 2015

   Je suis encore en retard pour faire la page du blog. Et maintenant, avec les années et les dix  lecteurs qui cliquent chaque jour en moyenne, je continue. On n'abandonne jamais au milieu du gué. 

   Une page d'écriture vaut certainement plus qu'une heure de conversation. L'écrit permet d'améliorer la parole, le contraire n'est pas aussi vrai. J'ai connu des professeurs qui pouvaient faire leur cours sans note. Leur technique ? Ils disaient ce qu'ils avaient déjà écrit dans leurs livres ou leurs articles. Raymond Aron était de ceux-là. J'ai suivi ses cours au Grand Amphi de la Sorbonne, c'était dans les années 66/67. Des cours sur la guerre froide et l'équilibre des forces nucléaires. Il y avait la queue dans le couloir pour avoir une bonne place. Raymond Aron faisait tout son cours sans aucune note. Délicieusement vôtre...

N'empêche, encore une fois, la semaine est passée trop vite. Je suis en retard à cause de  mon déménagement, le bricolage pour aménager un minumum l'appart, la recherche d'un nouveau garage pour la voiture, la maladie qui m'a affaibli.....et la lettre de motivation qu'il a fallu écirire pour dégoter une accréditation de cinéphile pour le prochain Festival du film de Cannes. Je ne sais pas si ma demande sera retenue....il semblerait que l'on donne des cartes aux cinéphiles bien établis à Cannes et déjà membres d'associations de cinéphiles. Ce n'est pas mon cas. J'ai tout faux. J'ai avoué cette faiblesse à une des responsables du service culturel de la ville. J'en ai trop dit.  A moins d'un miracle une d'une mesure de clémence due à mon âge avancé.

**

Sortie au cinéma

J'ai quand même réussi à faire une sortie cinéma. J'ai vu un film finois : "the Grump", j'ai versé une larme à la fin du film. J'ai pensé que cette larme méritait un applaudissement correct. J'ai  été le premier à applaudir. On ne m'a pas beaucoup suivi.  Ce film était présenté dans une série de films de comédie. Il n'avait rien de comique, je l'aurais placé dans une série drama. C'est l'histoire d'un vieux qui n'admet pas que les temps ont changé depuis ses années de jeunesse. Tout le film n'est qu'une suites de bévues. C'est bien fait mais pas vraiment drôle. A la longue, on a de la peine pour le vieux qui n'a pas d'autre alternative que de finir seul sa vie, éloigné de sa famille. La plupart des spectateurs étaient des vieux. Ils n'ont pas aimé, je les comprend : ils ont peur de ressembler à ce grumpy vieillard (grumpy en anglais veut dire ronchon).

**

Jeudi 5 Février 2015

  La Grèce a changé de gouvernance, tout le monde le sait maintenant. Le Parti Syriza, sous la houlette de son charismatique leader Alexis Tsipras, vient de gagner les élections. Voilà qu'un parti, anciennement,  d'extrême gauche,  qui se fait appeler "gauche radicale" va gouverner la Grèce.  J'attends pour voir. Les Grecs en ont marre des restrictions. Je les comprends. Vivre dans un si beau pays et manger de la viande enragée, c'est dur. Et cela fait maintenant des années que cela dure. Alexis Tsipras n'a pas prévu  sortir la Grèce de l'Europe et de l'euro. C'est pas bête. Il veut renégocier la dette du pays. C'est pas bête non plus, d'ailleurs les Grecs sont maintenant à terre (sauf les gros, l'église orthodoxe, les armateurs et quelques planqués).

Comment les autres pays européens prendront-ils la chose ? Quand vous prêtez de l'argent à quelqu'un et qu'il vous dit qu'il ne peut vous le rendre, vous faites la gueule, n'est-ce pas?

L'Europe du Nord plutôt prospère va certainement râler, les autres vont essayer de tirer profit de cette situation. On tire à hue et à dia. Encore normal. L'Europe, c'est comme une famille. On soupire, on souffle, on peste, mais on reste groupé.C'est en famille qu'on se sent bien. Et puis c'est en Grèce qu'est née la démocratie, notre démocratie représentative...

*****

****

***

**

*

 

Retour à l'accueil